in ,

Samsung va fabriquer les puces de conduite autonome des Teslas

Les actions Tesla ont chuté

Selon les derniers rapports, Tesla a décidé d’externaliser sa fabrication de puces autonomes. Pour ce faire l’entreprise de fabrication de voitures électriques, dirigé par le milliardaire Elon Musk a choisi Samsung Electronics. En effet, Samsung Electronics serait susceptible de remporter des commandes pour la fabrication du HW 4.0. L’HW 4.0 est pour mémoire la puce de conduite autonome de deuxième génération de Tesla.

Puces de conduite autonome HW 4.0

Tesla prévoit d’installer le HW4.0 dans ses véhicules électriques de Tesla à partir du deuxième trimestre (avril à juin) de l’année prochaine. Un semi-conducteur qui devrait améliorer les fonctions de conduite autonome des voitures électriques de l’entreprise californienne. À noter que Tesla est sous le feu des critiques pour la fonction de conduite autonome incomplète de ses voitures. L’entreprise de Palo Alto mise donc énormément sur cette technologie de puce pour sa survie.

Cet accord pour la fabrication de puces destinée à la conduite autonome a été conclu après avoir été en concurrence avec TSMC, le numéro 1 mondial du marché des fonderies. Tesla a en effet déjà discuté de la question avec TSMC. Toutefois, Samsung Electronics a obtenu un meilleur score en termes de soutien à la conception de la puce, de performance par rapport au prix et de coopération à long terme. Cela signifie que la division fonderie de Samsung Electronics a reçu des critiques positives à ces niveaux.

Samsung Electronics prévoirait de produire la puce Tesla en utilisant la ligne 7-nm à Hwaseong, dans la province coréenne de Gyeonggi. La production débuterait même dès le quatrième trimestre de cette année. Samsung opterait pour cette ligne pour sa stabilité bien qu’il ne s’agit pas d’une ligne aussi avancée que la ligne 5-nm. La stabilité de la ligne 5-nm a d’ailleurs déjà été vérifiée en termes d’efficacité économique, de rendements et de performances des puces.

En attente de confirmation

Ce n’est pas la première fois que Samsung Electronics produit les puces de conduite autonome de Tesla. En 2019, le PDG de Tesla, Elon Musk, avait annoncé l’installation de puces Samsung Electronics sur des véhicules.

Cependant, Samsung Electronics a expliqué qu’il n’existe encore aucune confirmation sur le contrat de commande. Difficile donc à ce stade d’estimer le volume de la commande de Tesla.

La demande de puce HW4.0 devrait rester stable. Tesla étend effectivement l’application de la fonction de « conduite autonome complète » (FSD) aux véhicules électriques. La société américaine prévoit également de commercialiser 1,2 million de camionnettes électriques précommandées l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.