Accueil > Business > L’Europe pourrait devancer les USA dans l’innovation des smart cities
smart cities iot smart city

L’Europe pourrait devancer les USA dans l’innovation des smart cities

Bien que l’Europe traverse des épreuves difficiles avec la crise économique et le départ potentielle de la Grande-Bretagne, notamment, certains experts affirment que les smart cities européennes seront plus innovantes que celles des Etats-Unis.

L’Union européenne a une bonne réputation dans le paysage entrepreneurial mondial, même avec un accès moindre au capital risque par rapport à l’Amérique. Boyd Cohen de FastCompagny soutient que notre continent est prêt à voler la couronne d’innovateur aux Américains, qui offrent des perspectives d’évolution dans les pôles technologiques des entreprises.

Selon lui, « l’Union européenne est bien placée pour concurrencer les Etats-Unis, mais également pour conduire la révolution entrepreneuriale démocratisée et urbanisée dans les décennies à venir ». En effet, il existe plusieurs facteurs qui laissent penser que l’Union européenne est capable de dominer le marché.

« Les villes européennes ont tendance à être en avance sur les villes nord-américaines dans le domaine des smart cities « rajoute-t-il. L’UE pousse son agenda concernant les smart cities sur une dizaine d’années tandis que le président Obama a commencé à prendre des initiatives pour la ville intelligente l’année dernière seulement.

Cohen remarque également que l’Europe bénéficie des villes les mieux conçues, praticables et vivables. L’habitabilité reste l’un des critères clés pour les professionnels mobiles, la classe créative des entrepreneurs, les technologues et les artistes.

Une récente étude, signée Mercer, sur la qualité de vie révèle que les dix premières villes les plus agréables sont européennes. La ville des Etats-Unis la mieux classée est San Francisco, à la 28e place.

Les villes européennes attirent davantage d’entrepreneurs

Cohen observe également que l’Europe bénéficie d’une plus grande prolifération des infrastructures souples telles que des espaces pour les fabricants ou des installations de co-travail. En effet, il n’y a que 115 Fab Labs aux Etats-Unis contre 300 en Europe. De plus, les espaces de co-travail sont du nombre de 300 à Barcelone contre seulement une douzaine à Philadelphie, qui est une ville comptant le même nombre d’habitants.

europe-vs.-america-boxing-gloves

Cohen pense que l’inégalité et une sécurité sociale quasiment inexistante entravent les perspectives d’innovation aux Etats Unis, car le coût réel de l’échec de l’individu est beaucoup plus élevé qu’en Europe. L’Amérique est également en retard sur l’Europe car elle n’a pas supprimé les obstacles aux migrants entrepreneurs, l’obtention du visa étant de plus en plus compliquée. En revanche, cela est devenu plus facile que jamais en Europe.

Les villes intelligentes sont actuellement en compétition pour accueillir des entrepreneurs, technologues et investisseurs de qualité. Reste à savoir quelle métropole sera capable d’attirer les meilleurs cerveaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend