in

Speed test : guide complet sur cet outil de mesure du débit de la connexion Internet

Un speed test est la première chose à faire en cas de ralentissement de la connexion Internet. En fait, il s’agit d’un moyen de trouver rapidement la cause de la lenteur.

Les entreprises ont besoin d’une connexion Internet rapide et fiable. Ainsi, il est important d’avoir un plan d’action en cas de problèmes de connexion. La plupart du temps, la connexion Internet fonctionne bien, mais que faire quand celle-ci ralentit ? Faut-il redémarrer le routeur ou débrancher le modem ? Lisez la suite pour avoir plus d’informations.

Speed test : présentation

Le speed test évalue la vitesse maximale de la connexion actuelle. Autrement dit, il mesure la fréquence à laquelle l’appareil peut charger et télécharger des informations, lorsqu’il accède à des serveurs de test proches. Le test reproduit l’activité en ligne dans un environnement contrôlé en téléchargeant des échantillons de fichiers et en enregistrant les vitesses.

Il s’agit d’un moyen rapide de déterminer si les performances du FAI sont un facteur de la qualité de la connexion, ce qui peut apporter une certaine tranquillité d’esprit. Il faut noter que ce test n’indique pas la vitesse absolue de l’Internet, mais il en donne une approximation proche. 

De ce fait, il est judicieux d’essayer plusieurs types de tests étant donné que les résultats peuvent varier en fonction de l’emplacement et de l’heure de la journée. Le speed test met en évidence différents aspects de la connexion. En outre, les résultats devraient correspondre à ce qui est indiqué dans le forfait du fournisseur d’accès.

Un speed test permet de déterminer si un logiciel IoT répond aux normes acceptées pour stimuler la digitalisation en entreprises. Étant donné que ces tests déterminent la qualité du produit, les testeurs doivent l’effectuer de manière rigoureuse pour identifier les bogues sous-jacents et les corriger immédiatement.

Speed Test : termes techniques utilisés

Vitesse de téléchargement

Il s’agit de la vitesse à laquelle les données sont transférées du serveur vers le site de l’utilisateur. Ce dernier est mesuré en mégabits par seconde (Mbps).

Mégabits par seconde (Mbps) 

C’est l’unité de mesure de la bande passante, similaire au MPH pour les kilomètres par heure.

Latence

Cette expression représente le temps (généralement en millisecondes) que les données mettent pour atteindre leur destination et y revenir.

Ping

Il s’agit de l’outil permettant de mesurer la latence entre l’ordinateur et une destination distante.

Speed test : comment le réaliser ?

Avant de réaliser le speed test, il faut fermer toutes les applications supplémentaires (Photoshop, Spotify). De fait, les applications lentes interfèrent avec la mesure.

En cliquant sur le bouton « Commencer », l’ordinateur tentera de télécharger un fichier depuis le serveur de test. Au fur et à mesure du téléchargement, la vitesse de téléchargement va être mesurée. Une fois le processus de téléchargement terminé, l’ordinateur va tenter de télécharger un fichier sur le serveur de test, en calculant la vitesse de téléchargement.

Comme déjà indiqué ci-dessous le débit de téléchargement est exprimé en Mbps toutefois, certains utilisateurs se servent d’unités différentes comme Gigabits par seconde (Gbps) ou Kilobits par seconde (Kbps). 1 Mbps équivaut à 1000 Kbps (Kilobits par seconde), et 1000 Mbps équivaut à 1 Gbps (Gigabits par seconde).

Speed test : comment assurer la fiabilité des données reçues ?

Les résultats du speed test sont précis à un moment donné. Toutefois, la meilleure façon d’obtenir une image complète de la vitesse Internet consiste à effectuer plusieurs tests.  

Test sur plusieurs connexions

L’exécution d’un test de vitesse sur le Wi-Fi donnera des résultats différents de l’exécution d’un test sur un cordon Ethernet.

Test avec un ou plusieurs appareils

Le nombre d’appareils connectés au réseau affecte la vitesse. Il faut alors faire un test avec un seul appareil connecté au réseau et ensuite avec plusieurs dispositifs.

Test à différents moments de la journée

Les débits peuvent également fluctuer tout au long de la journée. En particulier pour les abonnés à l’Internet par câble qui partagent la bande passante avec d’autres utilisateurs dans leur région. Le speed test peut montrer un ralentissement aux heures de pointe, tester la vitesse dans différentes pièces. 

La puissance du signal sans fil diminue à mesure que le routeur s’éloigne. Il convient ainsi d’effectuer un test de vitesse dans la même pièce que le routeur et dans d’autres pièces plus éloignées. En fait, cette démarche permet de voir si les résultats varient, et de combien.

En outre, le fait d’effectuer un test de vitesse en effectuant différentes activités peut aider à déterminer si les vitesses plus lentes sont liées au contenu.

Speed test : les différents facteurs de ralentissement de la vitesse

Un certain nombre de scénarios peuvent provoquer un ralentissement de la vitesse. Dans ce cas, l’exécution de plusieurs tests de vitesse et une petite vérification aident à déterminer s’il s’agit d’un problème avec le fournisseur ou d’un autre facteur. 

Le débit obtenu via une connexion filaire est correct, mais il diminue avec le Wi-Fi

Que faire dans ce cas ? Tout d’abord, il arrive souvent que les vitesses en Wi-Fi soient plus lentes. Toutefois, s’ils sont considérablement réduits (moins de la moitié de la vitesse pour laquelle ils ont été payés), il faut examiner les équipements. En effet, il se peut que celui-ci nécessite un routeur plus récent ou que celui-ci se révèle incompatible avec le service proposé par le fournisseur d’accès. 

La vitesse est bonne pour un seul appareil connecté, mais lente pour plusieurs dispositifs

Pour ce cas, il n’y a que deux possibilités. La première consiste à ne connecter les appareils que quand ceux-ci sont en marche et les déconnecter quand la séance de travail est terminée. Pour la seconde possibilité, peut être qu’il faut augmenter la vitesse de l’Internet.

En général, les appareils ont besoin d’une bande passante d’autant plus importante que le réseau domestique est grand. Pour ce faire, il faut contacter le fournisseur d’accès et demander un forfait plus rapide.

La vitesse de connexion est satisfaisante pendant la journée, mais diminue la soirée

Pour ce type de problème, il n’y a pas grand-chose à faire à part essayer d’être en ligne à différents moments de la journée. Toutefois, si la vitesse de la connexion Internet par câble diminue considérablement aux heures de pointe, il faut envisager de passer à une connexion DSL ou en fibre optique. Dans ce cas, la bande passante n’est pas partagée.

Une bonne vitesse dans la même pièce que le routeur, mais diminuent avec la distance

Une connexion Wi-Fi irrégulière ou irrégulière d’une pièce à l’autre pose généralement moins de problèmes de vitesse que de distance. Tout d’abord, il convient de positionner le routeur Wi-Fi de manière à ce qu’il se trouve dans un endroit central et non obstrué par des murs épais ou d’autres obstacles. Si cela ne suffit pas, il vaut mieux utiliser un routeur Wi-Fi à longue portée ou un réseau maillé pour étendre le signal.

Test de vitesse : comment interpréter les résultats ?

Les résultats des vitesses de chargement et de téléchargement doivent être proches des chiffres indiqués dans le plan de service du fournisseur. Or, ces derniers ne correspondent pas toujours aux mêmes caractéristiques indiquées.

En effet, la plupart des connexions ont été conçues pour télécharger plus rapidement qu’elles n’envoient. La majorité des activités en ligne, comme le chargement de pages web ou la diffusion de musique en continu, consiste en des téléchargements. La vitesse de téléchargement entre en jeu lorsque des fichiers volumineux sont envoyés par courrier électronique. De même, si l’entreprise fait beaucoup de vidéoconférences, il importe que la vitesse de téléchargement soit optimale, car beaucoup de vidéos seront téléchargées.

Avec une connexion gigabit, il faut veiller à ce que le matériel ne soit pas un facteur limitant la vitesse de l’internet. Pour tirer le meilleur parti de la connexion, il faut disposer d’un équipement spécifique.

Un câble Ethernet

La connexion directe au modem a toujours été plus rapide qu’une connexion sans fil. Lorsque la connexion repose sur les ondes radio Wi-Fi, des matériaux comme la brique et la pierre les bloquent, et des matériaux comme la céramique et le béton les reflètent complètement.

Un disque à semi-conducteurs (SSD)

Un disque dur traditionnel écrit les données sur un plateau physique et les lit avec une tête mobile, une opération qui prend environ 10 à 12 ms. Les disques SSD, en revanche, peuvent accéder aux données en 0,1 ms ou moins, car ils les stockent dans des circuits électriques. Cela affecte la vitesse à laquelle le navigateur peut stocker et accéder aux informations sur Internet.

Un CPU 

Contrairement à la croyance populaire, la vitesse de votre CPU (processeur) affecte la vitesse de navigation. Avec des débits de l’ordre du gigabit, le téléchargement de données devient incroyablement rapide, mais ce n’est qu’une partie de l’équation. Il y a beaucoup de rendus, de mise en forme et de script sur la page à réaliser avant de pouvoir réellement visualiser et interagir avec le site sur lequel surfé.

Speed test : l’importance du Ping 

La plupart des services affichent un résultat « ping », mesuré en millisecondes, à côté de votre vitesse de téléchargement. Ce résultat correspond à la latence, c’est-à-dire au temps de réaction de la connexion. En d’autres termes, la vitesse à laquelle la réponse est obtenue après l’envoi d’une requête.

L’importance accordée au ping ou à la bande passante dépend de la tâche à accomplir. Pour le téléchargement de fichiers volumineux, la bande passante revêt une plus grande importance. En effet, il n’est pas nécessaire de faire des allers-retours réguliers pour simplement recevoir un fichier.

En revanche, pour les appels importants ou les jeux de tir à la première personne en ligne, le ping est primordial. 20 ms constitue une sorte de référence : en dessous de ce seuil, le ping ne posera aucun problème. 

Speed test : la solution pour résoudre le problème de connexion

Les résultats d’un speed test peuvent être incohérents pour un certain nombre de raisons. Tout d’abord, les tests eux-mêmes ne sont pas parfaits. Ils utilisent souvent des fichiers échantillons, qui diffèrent grandement des fichiers généralement utilisés sur le web.

D’autres appareils connectés au réseau peuvent également interférer. Par exemple, si le réseau du bureau a une vitesse de téléchargement de 100 Mbps. Si l’un des collègues commence à télécharger un énorme fichier vidéo à 20 Mbps, il limitera la vitesse cumulée de tous les autres à 80 Mbps. La bande passante est limitée, et elle est distribuée en fonction de celui qui la demande.

Il est également important que le matériel (ordinateur, routeur, modem et câbles) soit en bon état. Si la cause de la lenteur de la connexion n’a toujours pas été identifiée, il faut essayer quelques conseils pratiques.

Avec un câble, il convient de vérifier chaque extrémité de la connexion coaxiale pour s’assurer qu’elle n’est pas desserrée ou endommagée. En fait, même un petit dommage peut interrompre complètement la connexion Internet.

L’ordinateur, le routeur et le modem doivent également être allumés, c’est-à-dire débranchés pendant 30 secondes avant d’être rebranchés.

Si la connexion se fait par Wi-Fi, il faut éteindre ce dernier et brancher l’ordinateur directement sur le modem. Si tout le reste échoue, mieux vaut contacter le fournisseur d’accès Internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.