SIDO 2017 Stéphanie Gibert Paola Jesson

Qui sont Stéphanie Gibert et Paola Jesson, les organisatrices du SIdO ?

Les noms de Stéphanie Gibert et Paola Jesson ne vous sont peut-être pas connus, pourtant vous connaissez sûrement leur bébé : SIdO. Ces 6 et 7 avril, le Showroom de l’Internet des Objets fête son premier anniversaire à la Cité Internationale de Lyon. L’occasion de se pencher sur ses organisatrices et ce qui a amené à la création de ce grand événement de l’IoT.

Qui est à l’origine du SIdO ?

Le Showroow de l’Internet des Objets, de son petit nom SIdO, a réussi en un an seulement à devenir l’un des plus grands événements dédié à l’IoT en France et en Europe. A son origine, pourtant, on ne trouve que deux femmes : Stéphanie Gibert et Paola Jesson.

Peu de choses laissaient supposer que le duo d’amies se dirigerait un jour vers l’IoT. En revanche, tout les destinait vers l’organisation d’événements. C’est que toutes les deux se sont rencontrées dans une société événementielle parisienne, Tarsus, où elles sont devenues amies. Toutes deux étaient déjà en charge d’événements B2B, chacune spécialisée dans son propre domaine. Ainsi, Paola est restée à Paris afin d’organiser Produrable, un événement centré sur le développement durable (on y retrouve d’ailleurs plusieurs points communs avec l’ambition du SIdO, dont la notion de nouvelle économie). Pendant ce temps, Stéphanie déménageait à Lyon pour rejoindre une autre société organisatrice d’événements professionnels, cette fois dans le domaine du commerce international. Bien qu’œuvrant chacune dans une thématique différente, le duo était déjà uni par cet univers de la communication et de l’événementiel. Selon Stéphanie, c’est même le plus important :

Découvrez notre lead marketplace I.T

« Même si on est pas expertes dans un sujet au départ, on sait fédérer des réseaux, on sait s’entourer, on sait voir les personnalités fortes, et on arrive à bien comprendre tous les enjeux autour d’une thématique et proposer un événement complet, qui permette de répondre aux besoins du marché. »

Comment est né le salon ?

Interrogées sur la manière dont l’idée du Showroom de l’Internet des Objets leur est venue, Stéphanie Gibert et Paola Jesson déclarent que tout a commencé avec le CES 2014.

« En 2014, on a vraiment senti que quelque chose se passait, qu’on parlait de plus en plus des talents français, de la France à l’international. C’était les retours du CES 2014, avec les premiers awards qui étaient délivrés. On était toutes les deux convaincues qu’il y avait quelque chose qui était en train de se passer, qui allait prendre énormément d’importance. »

C’est ainsi que les deux créatrices du SIdO décrivent la genèse du projet. Par la suite, elles ont absolument tenu à proposer un événement d’envergure, à rassembler tous les professionnels. C’est dans cette optique qu’a été créé CObees, une société exclusivement tournée vers l’organisation de ce qui deviendra le Showroom de l’Internet des Objets.

Le projet n’en est encore qu’à ses débuts, puisqu’il entame sa deuxième édition et que Stéphanie et Paola sont pour l’instant les seules à le gérer, « en mode startup ». L’idée derrière ce projet : fédérer les acteurs du marché, enseigner aux entreprises les enjeux de l’IoT et les aider à accélérer leur transition digitale. Un pari visiblement réussi auxquels les professionnels répondent présents, puisqu’il accueille cette année deux fois plus d’intervenant que pour la dernière édition.

« Aujourd’hui, les cartes sont redistribuées. Les acteurs qui n’ont pas compris qu’ils doivent intégrer l’Internet des Objets dans leur stratégie, à court ou moyen terme, ne seront plus du tout compétitifs demain. »

Inscrivez-vous !

Bannière SIDO

Crédit photo : Collectif Item

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *