in

TechNavio : une croissance de 7% pour le marché mondial IoT

TechNavio : une croissance de 7% pour le marché mondial IoT

TechnNavio, société de recherches et de conseils en matière de technologie, dévoile son dernier rapport et prévoit un bon de 7% de chiffre d’affaires mondial, soit 132 milliards de dollars, dans les 4 prochaines années.
TechNavio : une croissance de 7% pour le marché mondial IoT

Dans son rapport, TechNavio, qui couvre l’ensemble des données de dispositifs connectés (du fabricant jusqu’au consommateur), peut établir les perspectives de croissance globale de l’IoT ces 4 prochaines années. Pour se faire, la société s’appuie sur l’analyse des données de 80 pays, de 500 technologies différentes, grâce à ses 300 analystes répartis sur la planète.

Le marché Asie-Pacifique, un acteur marché de taille

Le marché IoT en Asie-Pacifique a été évalué à près de 38 milliards de dollars en 2015 et devrait atteindre plus de 54 milliards de dollars en 2020. Les pays d’Asie sont en effet des investisseurs de taille en matière d’IoT. En 2012,  on assistait déjà en Chine aux prémices du développement de communication entre appareils via ports infrarouges (M2M). Aussi, principale concurrente de la Chine, notamment dans le domaine de l’industrie automobile, La Corée du Sud, prévoit d’investir 3,66 milliards dans l’internet des objets d’ici 2020. L’IoT étant devenu un facteur incontournable pour la croissance (pérenne) de l’économie, la course à l’investissement a bel et bien démarré.

De l’autre côté du globe, la croissance est aussi de mise, comme au Canada et en Amérique du Nord, principaux générateurs de revenus d’Amérique du Nord. La révolution industrielle nord-américaine a été facilitée par la création d’une organisation « ouverte » : lIndustrial Internet Consortium, par les géants de la technologie Cisco, GE, IBM, AT&T, et Intel en mars 2014.
TechNavio : une croissance de 7% pour le marché mondial IoT

Une croissance de 6% pour le marché européen

Le marché IoT européen est lui aussi susceptible de croître de façon constante d’ici 2020. Le Pôle européen de la Recherche (ERC) joue un rôle majeur dans la promotion de l’Internet des objets. Cependant,  les questions liées à la sécurité et à la résistance des outils connectés  pourraient limiter la croissance du marché. Le Royaume-Uni et l’Allemagne sont les principaux acteurs du marché IoT européen.

S’il est légitime d’avoir encore des doutes sur les avantages majeurs qu’apporte l’IoT à moindre échelle,  pour l’économie mondiale, les entreprises en ont saisi l’importance capitale. Elles savent dorénavant qu’elles ne peuvent plus compter que sur cette révolution pour favoriser leur réussite et booster de façon spectaculaire leur chiffre d’affaires. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.