in

La télé-santé peut-elle transformer nos comportements santé ?

Bien qu’il y ait deux projets de loi en attente concernant la santé mentale qui ont fait couler de l’encre et délier les langues avec des mesures controversées, on constate un véritable manque de psychiatre et d’autres professionnels de la santé mentale à l’échelle nationale aux USA.

La télé-santé peut-elle transformer nos comportements santé ?
Catherine Deneuve, Répulsion (Polanski)

La télé-santé pour combler ces lacunes médicales

En Amérique, 4000 zones géographiques ont été pointées du doigt : 1 psychiatre pour 30 000 personnes.  10% des personnes ayant des troubles mentaux sont actuellement soignées, 90% de la population est donc livrée à elle-même alors qu’elle nécessite un suivi psychologique. Lisa A. Marsch,, directrice du Centre pour la technologie et la santé comportementale (CTBH) au Dartmouth College s’exprime à ce sujet et estime que c’est une véritable opportunité pour le corps médical : il va falloir penser à la façon dont il va pouvoir récupérer ce pourcentage de la population qui ne fait l’objet d’aucun suivi.  C’est là que la technologie intervient et élargit les paramètres de santé comportementale. La télé-santé s’est adaptée très rapidement, au travers des grands systèmes de santé mais aussi dans les zones rurales ou défavorisées où l’accès à la santé se trouvait plutôt limité.

18887464.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

TeleDoc, une entreprise de télésanté créé en 2002, a vu sa fréquentation augmenter de 51% cette année : 12,2 millions de membres et de visites concernant la santé mentale. Malgré les réticences et les craintes initiales de l’industrie de la santé et de la difficulté à établir une relation fournisseurs/patients, le directeur médical de Teledoc, le docteur Monika Roots, psychiatre pour enfant, a déclaré :

pcloud

“Développer ce rapport avec les patients se fait encore plus facilement avec la télé-santé. Les enfants par exemple trouvent ça ludique et facile, la technologie les attirent et ils trouvent amusant de voir un médecin à l’écran. Pour les adultes, c’est un gain de temps et une accessibilité accrue aux soins.”

La plateforme technologique de TeleDoc devrait être améliorée et développée en faveur de la santé mentale, avec une connectivité sécurisée sur une plateforme conforme à la HIPAA. TeleDoc peut également venir en aide aux patients directement et prodiguer les soins médicaux adéquat à la personne concernée en cas de besoin.

“Ainsi, si quelqu’un développe une agoraphobie sévère et ne peut quitter son domicile, il nous est possible d’apporter une thérapie à distance pour les aider à sortir. Nous ne sommes pas uniquement concentrés sur les solutions médicamenteuses.” explique le Dr Roots.

163650e-image-de-Vol-au-dessus-d-un-nid-de-coucou-6546-576x320

La technologie pour une collaboration dans les soins

“C’est une excellente occasion de tirer profits des outils technologiques pour la science, de transformer le rapport à la santé” pense le Dr Marsh. C’est la clé pour lutter contre la pénurie de professionnels de santé mentale. Il ne s’agit pas de remplacer les cliniques, mais d’étendre les pouvoirs des médecins à distance. Nous savons que c’est déjà un succès.”

Il y a  A 16 ans, un projet de 40 millions $, apporté et supervisé par le National Institutes of Health (NIH), a permis d’étudier les aspects de la gestion des maladies chroniques comme le diabète et l’obésité, ce qui a permis d’aboutir à des nouvelles technologies dont la version beta verra le jour tout prochainement. La plateforme fonctionne en abordant les comportements qui peuvent avoir une incidence sur la santé, comme la dépression. Elle fournit alors des ressources testées pour répondre à un panel de problèmes possiblement rencontrés par les patients en combinant santé et bien-être.

Vol-au-dessus-d-un-nid-de-coucou

Il y a une grande demande de la part des consommateurs en matière de santé mentale et comportementale. Les gens veulent plus d’outils pour être en mesure de gérer leur propre santé et avoir des informations sur leur comportement. Les patients sont d’avantage “engagés” dans leur propre processus santé.

“La technologie a tellement changé nos vies et notre manière de fonctionner. Il faut créer de nouveaux modèles de soins de santé qui s’étendent à la portée de tous avec une qualité de soins personnalisés.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *