in ,

Téléalarme ascenseur : éviter les pannes avec la carte SIM M2M

telealarme ascenceur

La téléalarme des ascenseurs va devoir progressivement abandonner le réseau téléphonique classique, dont l’arrêt total est prévu par Orange. Dans ce cadre, le réseau mobile, via une carte SIM M2M, offre de réelles perspectives innovantes.

Comment prévenir les pannes d’ascenseur grâce à la technologie ?

Le RTC (Réseau Téléphonique commuté) auquel est connecté la plupart des ascenseurs aujourd’hui va peu à peu disparaître. Sans attendre l’arrêt total, il est temps de raccorder la téléalarme d’un ascenseur au réseau GSM, via une carte SIM M2M. Sans compter que cela augure de nouvelles possibilités : la télésurveillance des ascenseurs grâce aux puces M2M permet de réduire le nombre de pannes mais aussi d’apporter de nouveaux services.

Plus de RTC pour la téléalarme d’un ascenseur

Aujourd’hui, la téléalarme des ascenseurs est reliée aux centres de gestion des urgences par le RTC : le réseau téléphonique historique. Il repose sur une technologie qui n’est plus développée par les fabricants aujourd’hui : la commutation. Pour faire simple, le téléphone et un récepteur (le commutateur) échangent les données par impulsions électriques.

pcloud

En France, Orange, le propriétaire, a décidé de supprimer progressivement le RTC d’ici 2024. En effet, il coûte cher à entretenir, car les fabricants ne produisent plus de commutateurs. Par ailleurs, plus que 33% des foyers français utilisent encore une ligne téléphonique classique.

Ceci a un impact sur la téléalarme des ascenseurs : sans connexion, il est impossible de demander de l’aide en cas d’urgence.

La connexion au réseau GSM en lieu et place

À l’avenir, toutes les communications téléphoniques auront lieu via le réseau GSM (mobile) ou ADSL (voix sur IP). Il en sera de même pour la passerelle qui relie les ascenseurs aux centres d’urgence.

La solution la plus simple et la plus pratique qui se développe actuellement est d’ajouter un module carte SIM M2M dans la machinerie de l’ascenseur. Elle ne demande pas l’installation de nouveaux câbles.

Les fabricants de cartes SIM M2M proposent des puces multi-opérateurs. Celles-ci permettent de se connecter en temps réel au meilleur réseau mobile disponible. Ainsi, si Orange n’assure pas une bonne couverture à tel endroit, temporairement ou de façon permanente, la carte se connecte au deuxième meilleur réseau parmi ceux existants : Free, Bouygues, SFR. On garantit ainsi de n’avoir pas de coupure intempestive et de secourir l’utilisateur à tout moment.

C’est l’énorme avantage d’opter pour le mobile multi-opérateur par rapport à l’ADSL, dont le service dépend du seul fournisseur choisi.

De multiples opportunités pour l’amélioration du service

Non seulement la connexion de la téléalarme de l’ascenseur au GSM pallie l’arrêt du RTC, mais en plus elle ouvre de nouvelles perspectives.

Quand le RTC était uniquement analogique (donc ne pouvait transmettre que le numéro de l’appelant et du son transformé en électricité), avec l’offre M2M on passe au numérique. On peut donc communiquer des données de télémétrie. On peut transmettre aux propriétaires des immeubles, aux gestionnaires des ascenseurs les données d’usage de l’appareil, via une alerte SMS / courriel ou une application Web. On anticipe donc les pannes en suivant la durée d’utilisation des pièces, et on les remplace avant qu’il ne soit trop tard.

On peut également récolter des statistiques pour mieux prévoir les étages que vont demander les utilisateurs, en fonction de l’heure de la journée par exemple (valable surtout pour les immeubles de bureaux). Sont ainsi récoltés le nombre d’ouverture de porte par niveau, le nombre de démarrages, les cycles et les distances parcourues, le trafic avec le délai d’attente.

La carte SIM M2M offre aussi de nouveaux services : Otis, par exemple, propose avec son appareil New Gen2 une application mobile qui permet aux utilisateurs d’appeler l’ascenseur depuis le smartphone. L’ascenseur vous attend alors sur votre palier.

Le mobile permet aussi de diffuser sur un écran vidéo présent dans la cabine toutes sortes d’informations :

  • Infos administratives et légales en provenance du syndic ou de la mairie
  • Interventions des entreprises de maintenance
  • La météo et le trafic dans les transports
  • Des playlists musicales
  • De la publicité
  • Etc.

La téléalarme des ascenseurs est donc sur le point de vivre une vraie révolution.

2 Comments

Laissez une réponse
  1. Question s’il vous plaît : avec la liaison RTC la ligne est alimentée en courant électrique en permanence par le central téléphonique. Je suppose que la carte SIM est alimentée par le courant de l’immeuble. Qu’en est-il en cas de panne de courant, l’ascenseur se bloque mais si quelqu’un est dedans comment fait-il pour appeler les secours ?

    • La carte SIM dispose de deux alimentations : secteur et batterie. S’il y a une panne de courant, la batterie apporte assez d’énergie pour communiquer avec les secours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *