Accueil > Business > E-Santé > La télémédecine au service d’experts de la survie cernés par des requins
requins télémédecine

La télémédecine au service d’experts de la survie cernés par des requins

Dans un épisode de SharkWrecked, une émission consacrée aux requins diffusée le 26 juillet 2018 sur Discovery Channel, un système de télémédecine connecté par AT&T a été utilisé pour surveiller les paramètres de santé des membres de l’équipe de production.

L’IoT et la santé connectée permettent de répondre à de multiples cas d’usages. OBJETCONNECTE.COM est l’un des premiers rapporteurs des possibilités de ces technologies. En pleine période estivale, l’utilisation rapportée par l’émission SharkWrecked diffusée le 26 juillet 2018 sur Discovery Channel est étonnante, voire extrême.

Ce contenu consacré aux côtes infestées de requins des îles des Bahamas demandait de surveiller au plus près les paramètres vitaux des équipes de production. Cette émission de télé-réalité suit les péripéties de deux experts de la survie qui ont accepté de passer deux jours à nager en pleine mer sans nourriture, sans eau après avoir fait exploser leur bateau.

La télémédecine pour prévenir les risques des requins

Il fallait non seulement surveiller les deux héros du programme, mais aussi les équipes de tournage amenées à filmer sous l’eau, à la merci des prédateurs marins.

Pour cela, la production a fait appel à Dictum Health. Cette entreprise développe une salle d’examination virtuelle connectée grâce à la connectivité fournie par AT&T. Cet outil nommé VER-MEDIC sert normalement à suivre les signes vitaux, à mesurer le niveau de douleur, à réaliser un électrocardiogramme et autres à distance. Dans le cadre du show de télé-réalité, Mike Hudson, le chef de l’équipe paramédicale a pu traiter autant les bobos que les blessures graves.

Il déclare à MobileHealthNews : “ VER-MEDIC m’a permis de réaliser des diagnostics compliqués concernant un problème neurologique, mais aussi des troubles d’audition liés à la pression, entre autres.” Dans un cas en particulier, il a pu effectuer un diagnostic différentiel en examinant les oreilles, les yeux, le nez, la gorge, le rythme cardiaque et les possibles déficits neurologiques ».

Un banc d’essai pour AT&T

Ici, il ne s’agit pas simplement d’appeler un médecin, mais d’envoyer des sons des poumons, des photos des blessures, de réaliser un électrocardiogramme. Lors de cette production, le chef de l’équipe paramédicale n’a pas eu besoin d’appeler un spécialiste en visioconférence. En revanche, il a pu partager les clichés des blessures à un expert qui lui a permis de suivre l’évolution des infections. Un autre avantage de la télémédecine.

L’armée américaine utilise également la télémédecine dans des conditions extrêmes. MobileHealthNews rappelle qu’elle a lancé le centre militaire de médecine virtuelle au centre médical de Brooke, au Texas.

Pour AT&T, ce cas d’usage prouve que l’IoT permet de régler des problèmes que les créateurs de solutions n’imaginaient même pas. L’opérateur indique que la télémédecine est une technologie essentielle pour réduire l’ampleur  des déserts médicaux à moindre coût.

Sources & crédits Source : Mobilehealthnews - Crédit :
Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend