in ,

Comptage d’eau : doublement des terminaux AMI d’ici 2028

Terminaux AMI en hausse en Europe et aux USA

Selon un récent rapport de recherche de Berg Insight sur l’Internet des objets (IoT), la base installée de points de terminaison pour les services d’eau AMI en Europe et en Amérique du Nord devrait plus que doubler entre 2022 et 2028.

À la fin de l’année 2022, la base installée combinée de terminaux AMI (Advanced Metering Infrastructure) en Europe et en Amérique du Nord était de 55,8 millions d’unités. On prévoit que ce nombre connaîtra une croissance à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 13,0 % pour atteindre 116,4 millions d’unités d’ici 2028. Dans le même temps, le nombre total de compteurs d’eau communicants, englobant à la fois les systèmes AMI (comptage avancé) et AMR (Automatic Meter Reading), devrait augmenter de 155,1 millions d’unités en 2022 à 206,0 millions d’unités d’ici 2028.

Croissance rapide des technologies LPWA pour le déploiement des terminaux AMI

Le rapport distingue AMR, qui implique des relevés nécessitant des opérations en voiture ou à pied, et AMI, qui utilise une infrastructure de communication réseau fixe et prend en charge une véritable connectivité IoT.

En dépit des perturbations liées à la pandémie de Covid-19, les développements des technologies de télérelève des compteurs d’eau montrent des signes de reprise grâce à des améliorations continues dans les chaînes d’approvisionnement. Mais aussi en raison de l’engagement accru des services publics dans l’adoption de technologies de comptage intelligent.

Concernant la connectivité AMI, les technologies LPWA basées sur LoRaWAN et 3GPP, telles que NB-IoT et LTE-M, sont en croissance rapide pour les nouveaux déploiements d’AMI aquatiques en Europe et en Amérique du Nord.

Expansion des terminaux AMI : l’Espagne en tête de liste

En Europe, l’Espagne est en tête pour l’adoption des communications LPWA basées sur 3GPP. Il possède d’ailleurs plusieurs grands services publics lançant des déploiements à grande échelle basés sur NB-IoT. Les technologies de communications RF propriétaires restent fortement présentes. Mais des alternatives émergentes comme LoRaWAN gagnent du terrain.

Aux États-Unis, LTE-M connaît actuellement la croissance la plus rapide pour les nouveaux déploiements d’AMI aquatiques, tandis que LoRaWAN montre des signes de croissance après plusieurs années sur le marché.

À la fin de 2022, les principales entreprises avec les plus grandes bases installées de terminaux AMI pour l’eau en Europe comprenaient Diehl Metering, Itron, Birdz (Veolia), Sensus (Xylem) et Kamstrup. En Amérique du Nord, les cinq principaux étaient Sensus, Badger Meter, Itron, Aclara (Hubbell) et Neptune Technology Group. 

Parmi les 10 principaux fournisseurs des deux régions, on trouve également le groupe Minol-ZENNER, Honeywell, le groupe Arad, Mueller Systems, Landis+Gyr, Apator et Maddalena. La filiale de SUEZ, SUEZ Smart Solutions, joue également un rôle clé sur le marché européen de l’AMI de l’eau, notamment avec la technologie Wize.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.