in ,

Top 10 des start-ups innovantes à l’étranger

start ups innovantes

Tout au long de l’année, différents événements réunissent les plus hauts cadres dirigeants des entreprises internationales appartenant à la sphère des nouvelles technologies afin de déterminer quelles sont les start-ups les plus prometteuses à l’orée de l’année qui s’annonce. C’est au tour d’OBJETCONNECTE.COM de dresser son propre top 10 des start-ups innovantes à l’étranger. Du cloud, de l’intelligence artificielle et des applications, nos voisins ont du talent.

1/ Fansino

fansino

Fansino est une application mobile qui permet aux artistes de suivre en temps réel qui écoute leurs productions musicales, et ce à travers tous les sites de streaming. L’application permet aussi à l’artiste de communiquer directement avec ses fans, pendant ou après qu’ils aient écouté sa musique.  Tout ce que les utilisateurs ont à faire est simplement d’écouter leurs artistes préférés via une application mobile ou un site de téléchargement, et Fansino se charge du reste. Cette start-up d’origine espagnole a reçu le « Mobile Premier Awards« , qui récompense les applications mobiles les plus innovantes, en mars 2015.

2/ Bowery

pcloud

bowery

Vous souhaitez créer un environnement de développement en moins de 30 secondes ? C’est possible avec Bowery, la start-up qui monte ! La jeune entreprise s’est spécialisée dans les « clouds powered développement environnements » et propose des « nuages » permettant de générer et configurer automatiquement des environnements de travail collaboratif personnalisés. Ainsi une équipe de travail va sélectionner logiciels et outils, puis partager et collaborer sur le même espace. Simple comme un jeu d’enfant, et tellement pratique pour les teamworks !

3/ Lyft

lyft

Les conducteurs « Lyft » offrent leurs services en ligne pour de menus pourboires («tips») : et ceux qui ont encore une place dans leurs voitures, entrent en temps réel en contact avec ceux qui ont besoin d’être « déposés quelque part ». Une alternative pour ceux qui souhaitent emprunter un taxi sans débourser des sommes exorbitantes. Ainsi le montant de la course est déterminé et validé en avance par «clients» et conducteurs et tout le monde est content. Autre vocation de l’application : rendre les rues plus sûres, notamment en incitant les utilisateurs quelque peu éméchés à privilégier ce moyen pour rentrer chez eux, plutôt que de prendre eux-mêmes le volant.

4/ Kytabu

kytabu

Une tech start-up kényane, tournée vers des solutions en faveur de l’éducation sur le continent africain. La société digitalise des livres de cours utilisés dans les programmes scolaires africains, afin qu’ils soient accessibles (pour partie ou en entier) sur diverses plateformes mobiles. L’objectif étant bien sûr de rendre l’éducation plus accessible à tous. Une première solution et une belle initiative pour favoriser l’éducation.

5/ Square

square

Autre application mobile et autre excellente idée : Square, la nouvelle application de paiement sécurisé qui s’est notamment fait connaître en décrochant un premier très gros client, qui n’est autre que « Starbucks ». Les paiements sont garantis rapides et sécurisés, et mettent en relation clients et fournisseurs via une interface de commercialisation très simple. Côté fournisseurs, les ventes peuvent être suivies en temps réel, et une fonction permet même de préparer automatiquement votre déclaration de revenus. Une vraie bonne idée, qui devrait rencontrer son public !

6/ MallforAfrica

MallForAfrica

Le continent africain est en plein boom économique, et l’une des principales conséquences de cette nouvelle dynamique économie est que les demandes de produits augmentent sensiblement. Il n’en fallait pas plus pour qu’une start-up se lance sur ce marché naissant et vienne prêter main forte à ceux qui souhaitent importer des produits, mais qui se trouvent souvent confrontés à des infrastructures d’import-export encore limitées à l’échelle du continent. MallforAfrica propose ainsi un service de commande directe entre particuliers et fournisseurs aux États-Unis et en Afrique, via application, et qui permet de recevoir les produits à domicile ou dans tout autre endroit de collecte.

7/ New Relic

new relic

New Relic vend différents clouds de stockage. Grâce à l’application proposée par la start-up, il est possible de contrôler ses performances en temps réel et où que vous soyez. Un bon moyen de rester connecté à son travail, tout en étant en déplacement. Cette application s’inspire de l’univers Apple, du propre aveu de son concepteur Lew Cirne, ancien ingénieur du groupe à la pomme.

8/ Slack

slack

Slack est la plateforme de messagerie fondée par Stewart Butterfield l’an dernier, et qui a beaucoup fait parler d’elle depuis. Elle permet de rassembler tous les terminaux de communication au même endroit, et est également un outil de messagerie en temps réel, mais aussi un outil d’archivage et de stockage de données pour les équipes de travail. La plateforme a expérimenté une croissance de popularité via le simple bouche-à-oreille tout au long de 2014, et est aujourd’hui perçue par beaucoup comme l’outil de communication qui pourrait bien renverser les mails. Outre la révolution que représente cet outil, la start-up a connu une année florissante en levant près de 120 millions de dollars de fonds en fin d’année dernière, atteignant une valeur de près d’un milliard de dollars.

9/ Bluebox

bluebox

Ce service de sécurité mobile a été créé pour venir apporter une solution de sécurité à la mode actuelle du BYOD « Bring Your Own Devices« , qui fait de plus en plus loi actuellement dans le cadre professionnel (et ce, un peu partout dans le monde). Comme de plus en plus de salariés utilisent leurs propres appareils connectés (tablettes, téléphones portables et portables) dans un cadre professionnel, les entreprises peuvent désormais renforcer la sécurité et l’inviolabilité des appareils de leurs employés, susceptibles de contenir des informations sensibles sur l’entreprise.

10/ MetaMind

metamind

La start-up américaine surfe sur l’engouement de l‘intelligence artificielle la rendant accessible et utile. Ainsi, l’entreprise spécialisée en créations de méthodes deep learning, s’est lancée courant 2014, en ayant le soutien de quelques grands pontes de la Silicon Valley, tels que Marc Benioff ou Kholsa Ventures. Elle propose des outils intelligents (dédiés aux entreprises) pour : le stockage de données, la « natural langage processing » ou encore les « images prédiction« .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *