in

TSMC augmente le prix des puces alors que les pénuries d’approvisionnement se poursuivent

TSMC : fabricant de semi-conducteur

TSMC est le plus grand fabricant de puces au monde. L’entreprise responsable des processeurs utilisés par Apple, AMD, Nvidia, Qualcomm et même certains produits Intel. Et ses produits sont sur le point de devenir beaucoup plus chers. La société prévoit effectivement d’augmenter les prix de ses puces avancées d’environ 10 %. Elle augmentera aussi celui de ses produits moins avancés d’environ 20 %, selon un nouveau rapport du Wall Street Journal.

L’approvisionnement en semi-conducteurs est devenu un facteur de plus en plus important pour les grandes entreprises technologiques et automobiles. Les puces restent en effet difficiles à trouver. Les prix des téléphones, des ordinateurs portables et des consoles de jeux sont déterminés par de nombreux facteurs autres que la nomenclature réelle. Ainsi une augmentation de 10 à 20 % du coût des processeurs et des SOC ne se traduira pas nécessairement par une hausse similaire des prix pour les consommateurs.

Les puces sont en effet l’un des composants les plus importants et les plus chers d’un appareil. Par exemple, deux des trois pièces les plus chères de l’iPhone 12 sont son modem Qualcomm et son SOC A14. Mais l’augmentation des prix des puces signifie que nous pourrions nous diriger vers des augmentations de prix sur certains des appareils les plus populaires au monde.

TSMC : principal fournisseur d’Apple

Le rapport du Wall Street Journal ne précise pas si Apple sera touché par les augmentations de prix de TSMC. Elle ne dit pas non plus si elle choisira de répercuter ces coûts supplémentaires sur ses clients en cas d’augmentation du prix des puces. Mais TSMC est littéralement le seul fournisseur au monde capable de fabriquer des puces au niveau avancé et au volume dont Apple a besoin pour fabriquer ses puces des séries A et M pour ses iPhones, Macs et iPads.

En outre, le PDG d’Apple, Tim Cook, a averti que des contraintes d’approvisionnement en silicium pourraient survenir pour ses prochains produits cet automne. Lors de la dernière conférence téléphonique sur les résultats de la société, il pointe en particulier les contraintes d’approvisionnement pour les puces plus anciennes et moins avancées.

Réduire les problèmes d’approvisionnement de puces

La bonne nouvelle, c’est que la hausse des prix pourrait contribuer à atténuer certains des problèmes d’approvisionnement de TSMC. Ce qui réduira effectivement une partie de la demande qui est à l’origine de la pénurie de pièces. Cela aidera également TSMC à continuer de lever les fonds dont elle a besoin. Des fonds pouvant surtout servir pour ses investissements ambitieux dans l’expansion de ses capacités. Ces investissements qui comprennent surtout des dépenses de 100 milliards de dollars jusqu’en 2023 pour ses nouveaux projets. Des projets tels que son centre de fabrication de 12 milliards de dollars en Arizona et d’autres projets. Lors de son dernier rapport trimestriel sur les bénéfices, TSMC avait déjà prévenu que les pénuries se prolongeraient. Elles pourraient notamment se prolonger jusqu’en 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.