twilio equipe wireless

Twilio veut rendre ses cartes SIM programmables pour l’IoT

Twilio en partenariat avec T-Mobile veut révolutionner les services autour d’une carte SIM intégrable aux smartphones et surtout aux objets connectés.  La société veut intégrer des logiciels et des API embarqués dans ces dispositifs bien connus des mobinautes.

Twilio est une des étoiles montantes des logiciels embarqués. Selon le communiqué de presse publié hier par l’entreprise, son chiffre d’affaires trimestriel s’élève à 60 millions de dollars et l’entreprise est finalement rentrée en bourse.

Se passer des réseaux à courte distance

Plutôt orientée mobile, l’entreprise vise maintenant l’IoT avec T-Mobile, la filiale de Deutsche Telekom, l’opérateur bien installé sur le marché de la maison connectée en Allemagne. En proposant ses services à bas prix (2 dollars par mois par carte et 10 cents dollars/Mb, 25 dollars pour le 1er Gb et 15 dollars pour les suivants) pour les développeurs, ils auront tous le champ des possibles pour proposer leurs propres solutions intégrées aux cartes SIM afin de maîtriser la consommation data. L’entreprise dispose déjà d’une belle communauté : 1 million de développeurs utilisent ses API.

Ainsi, les deux acteurs se passent des protocoles WiFi, Bluetooth et des réseaux comme Z-Wave et Zigbee. C’est d’ailleurs un marché qu’ils surpassent avec les possibilités des réseaux mobiles classiques dotés d’une bonne couverture des territoires.

Des ambitions bien affichées

Le nom de ce concept, Twilio Programmable Wireless a pour objectif d’attirer des fonds vers la société. L’accord avec T-Mobile est dit non-exclusif, ce qui permet à la startup, qui a déjà levé près de 240 millions de dollars jusqu’à aujourd’hui, d’attirer d’autres partenaires. La société affiche sa volonté de lever encore 100 millions de dollars pour étendre sa force sur le marché.

Le lancement de ce service aura lieu au quatrième trimestre 2016 sur le territoire américain pour l’instant. Les deux associés du moment ne s’interdisent pas une extension prochaine à l’international.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *