Accueil > Tech > Réseaux > Twillio s’adresse aux développeurs IoT avec 2 offres de connectivité
carte sim twillio

Twillio s’adresse aux développeurs IoT avec 2 offres de connectivité

Twillio, le fournisseur d’une PaaS de télécommunications a profité de sa conférence annuelle Signal à San Francisco pour présenter ses nouveautés. Le 18 octobre, l’entreprise a annoncé deux offres IoT.

Les opérateurs téléphoniques sont bons pour déployer des réseaux dans leur pays et aux alentours. Or, il est souvent difficile pour une firme mondiale s’engageant de l’IoT de négocier les différents contrats à travers le monde.

En cela, les spécialistes de la télécommunication dématérialisée comme Twillio ont leur rôle à jouer. L’entreprise californienne vient de présenter deux offres IoT lors de sa conférence SIGNAL. La première se nomme Global Super SIM, tandis que la seconde répond au nom de Twillio Narrowband.

Global Super SIM : un réseau cellulaire IoT mondial géré dans le Cloud

Comme son nom l’indique, Global Super SIM vise à offrir une connectivité cellulaire (2G/3G/LTE EPC) sur une grande partie du globe. Comment ? Tout simplement en établissant des partenariats avec les opérateurs du monde entier. À cette occasion, Twillio a présenté trois nouveaux partenaires opérateurs : le groupe Three, Singtel et Telefónica.

Selon l’entreprise, les développeurs peuvent interfacer leurs objets connectés depuis une seule plateforme, en l’occurrence Programmable Wireless, et une seule API. Ainsi, ils peuvent déployer des capteurs et des services sur une large portion du globe. Pour ce faire, les clients de la PaaS utiliseront la Super SIM. Ils pourront choisir le moment et le fournisseur de télécommunications depuis la console.

La solution sera disponible en bêta publique au printemps 2019. Pour le moment, Twillio organise un aperçu privé. Elle semble particulièrement étudiée pour les constructeurs automobiles qui développent des voitures connectées.

Twillio Narrowband : une solution basée sur le réseau de T-Mobile

La deuxième offre présentée par Twillio est cette fois-ci réservée au marché américain. Comme son nom l’indique, Twillio Narrowband offre une connectivité NB-IoT en mode Cloud/PaaS. Elle repose sur le réseau de T-Mobile qui vient de terminer il y a peu le déploiement de cette technologie aux États-Unis.

Cette alternative aux réseaux non cellulaires facilite la transmission de petits paquets de données. L’utilisation la plus commune du NB-IoT ? Faire communiquer un compteur d’eau, entre autres. Techniquement, Twillio propose une plateforme logicielle (encore Programmable Wireless), une carte SIM et un kit matériel sur une base Arduino. L’entreprise y ajoute un SDK qui facilite l’enregistrement des objets sur le réseau et l’optimisation des communications avec le Cloud.

Twillio Narrowband sera disponible en bêta au début de l’année 2019. Trois modèles de tarifications sont proposés. La première s’adresse aux développeurs, offre 12 Mo et coûte 2 dollars par mois par équipement. L’inscription annuelle coûte 10 dollars à 5 dollars par appareil pour 100 à 500 000 unités déployées. Cette fois-ci, les entreprises ont accès à 12 Mo sur un an par objet.

Le dernier modèle propose un engagement sur 5 ans de 40 à 20 dollars par équipement selon si l’on passe d’un à 100 000 appareils et plus (toujours avec 12 Mo par an). La longue portée basse consommation n’est pas vraiment donnée.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend