Accueil > Tech > Réseaux > Narrowband IoT : T-Mobile lance son réseau national aux Etats-Unis
narrowband iot t-mobile

Narrowband IoT : T-Mobile lance son réseau national aux Etats-Unis

Le 19 juillet, T-Mobile a annoncé le lancement commercial de son propre réseau Narrowband IoT. Celui-ci couvre 5,4 millions de kilomètres carrés et dessert environ 320 millions de personnes.

En ce moment, le Narrowband IoT est probablement la technologie la plus prisée des opérateurs de télécommunication. Aux États-Unis, T-Mobile a annoncé le lancement de son réseau NB IoT le 19 juillet 2018.

T-Mobile déploie un réseau Narrowband IoT national

L’opérateur revendique le premier réseau national de ce type. Il est également le premier à associer la technologie de bande de garde. Les bandes de garde sont des zones inutilisées du spectre qui isolent un signal d’un autre. Elles permettent de renforcer la sécurité de la connexion aux objets connectés. Ce réseau Narrowband IoT couvre environ 320 millions de personnes et 5,4 millions de kilomètres carrés.

Pour faciliter ce déploiement, T-Mobile a fait appel à Ericsson et Nokia pour faciliter les mises à jour des antennes 4G. L’opérateur a aussi collaboré avec Qualcomm, le fabricant de puces Nb-IoT. Il avait lancé un essai de ce réseau à Las Vegas avec Ericsson et Qualcomm.

Ainsi, il s’agit de permettre aux entreprises de déployer des objets connectés peu gourmands en bande passante : des compteurs connectés, des détecteurs de pluie, de température, etc. Ces derniers sont censés pouvoir fonctionner sur batterie pendant 10 ans.

En ce sens, T-Mobile a appliqué le plan économique qu’il avait dévoilé en janvier 2018. Il facture 6 dollars par an par objet jusqu’à 12 Mb. L’opérateur affirme que c’est un dixième du prix de l’offre LTE-M de son concurrent Verizon.

Un changement de paradigme aux Etats-Unis

La filiale de Deutsche Telekom a également annoncé le lancement de son programme partenaire T-Mobile Connect. L’idée est de favoriser la collaboration avec les fournisseurs de solutions IoT qui utilisent le Narrowband IoT. Par exemple, Qualcomm a fait certifier par T-Mobile ses modules dédiés à ce réseau.

T-Mobile arrive donc à devancer AT&T qui a annoncé le 20 juin 2018 le déploiement de son réseau NB-IoT au courant de l’année 2019.

Le dernier rapport de la GSMA concernant les déploiements du Narrowband IoT et du LTE-M pointait une division nette. En 2017, alors que les opérateurs européens et asiatiques adoptaient le NB-IoT, les opérateurs américains, principalement aux États-Unis, préféraient déployer des réseaux LTE-M. En 2018, ce paradigme est déjà en train de changer. Le lancement du réseau NB-IoT de T-Mobile en est une nouvelle preuve. Tout comme en Europe et en Asie, il y a besoin d’une connectivité longue portée basse consommation à bas coût aux États-Unis.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend