in ,

Vente de véhicules électriques : fin du règne de TESLA devancé de loin par BYD

Ventes véhicules électriques Tesla et BYD

Tesla, le fabricant américain de véhicules électriques dirigé par Elon Musk, a été détrôné comme premier vendeur mondial de voitures 100% électriques. Le constructeur chinois BYD lui a ravi cette position en tirant parti des politiques gouvernementales chinoises favorisant ce secteur d’avenir.

Au quatrième trimestre 2022, Tesla a pourtant livré un nombre record de 484 507 véhicules, en hausse de plus de 11% sur le trimestre précédent. Mais BYD a su profiter du soutien appuyé des autorités chinoises pour doubler ses ventes sur un an et ravir in extremis la première place à Tesla.

Tesla perd sa place en termes de production

Malgré le nombre titanesque des livraisons de Tesla, l’industrie de véhicules autonomes d’Elon Musk n’a pas pu maintenir sa position en tant que leader sur le marché.

Le géant chinois, BYD, a cependant annoncé des ventes de plus de 526 000 véhicules pour la même période. Elle dépasse ainsi les chiffres trimestriels de Tesla. En plus d’une quantité inférieure de livraisons, Tesla a également été devancée par BYD en termes de production de véhicules au quatrième trimestre

Ces résultats mettent en évidence les défis auxquels Tesla pourrait être confronté en 2024, avec une concurrence accrue sur le marché en pleine croissance des véhicules électriques. Au final, la réaction des marchés financiers a été notable, avec une chute initiale des actions de Tesla après cette annonce.

L’avantage structurel de BYD face à Tesla

BYD, initialement un fabricant de batteries fondé en 1995, a élargi ses activités pour inclure la production de véhicules hybrides rechargeables et entièrement électriques. Basée à Shenzhen, la société chinoise rivalise avec Tesla en termes de prix sur les marchés chinois et européens.

BYD bénéficie d’un avantage structurel grâce à un fort soutien gouvernemental chinois aux véhicules électriques. Ce qui stimule la demande intérieure et renforce sa position sur le marché mondial. Bien que BYD surpasse Tesla en termes de ventes d’électriques purs, elle ne vend actuellement pas ses véhicules aux États-Unis en raison de droits d’importation élevés.

Au quatrième trimestre, BYD a également vendu plus de 400 000 véhicules électriques hybrides rechargeables. Ce qui fait un total de plus de trois millions de véhicules vendus l’année dernière.

Des chiffres trimestriels en baisse, mais des ventes annuelles encore plus élevées chez Tesla

Malgré la perte du titre de premier fabricant mondial de véhicules électriques au trimestre, Tesla reste en tête au niveau annuel. La firme a livré plus de 1,8 million de véhicules électriques à ses clients au cours de l’année précédant décembre. Ce qui représente une augmentation de 38 %.

Ce chiffre dépasse largement celui de BYD, qui se situe à un peu moins de 1,6 million, avec une augmentation de 73 % sur un an. Garrett Nelson, analyste actions chez CFRA Research, souligne que Tesla a de nombreuses raisons d’être optimiste en 2024. Notamment avec la baisse anticipée du coût des batteries électriques et l’introduction de son modèle EV grand public plus tard dans l’année.

Il prévoit également que Tesla bénéficiera de la difficulté croissante des nouveaux constructeurs de véhicules électriques et des constructeurs automobiles traditionnels. C’est-à-dire ceux qui reculent par rapport à leurs livraisons de véhicules électriques l’année précédente.s

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.