in

Les ventes d’équipements OEM de semi-conducteurs en chute libre

OEM semi-conducteurs

La vente d’équipement OEM de semi-conducteurs a atteint un niveau record en cette période de fin d’année. Mais l’année 2023 pourrait se présenter comme une période de crise avec un déclin des fabricants d’équipement d’origine.

Jusqu’à aujourd’hui, le marché d’équipements OEM a enregistré un chiffre d’affaires de 108,5 milliards de dollars. Cela représente une hausse annuelle de 5,9 % par rapport à l’année précédente. Mais les prévisions voient les choses autrement. Début 2023, les ventes OEM devraient diminuer de 16 %, soit un chiffre de 91,2 milliards de dollars. Ce n’est que vers 2024 que les ventes vont rebondir pour atteindre les 107,2 milliards de dollars. Encore un chiffre prédictif.

Semi-conducteurs OEM : plus d’investissements pour relancer la productivité

« Au cours de cette dernière décennie, le marché de la fabrication d’équipement d’origine a enregistré l’émergence de plusieurs applications. Ce qui a provoqué une croissance significative pour l’industrie des équipements OEM de semi-conducteurs. À ce stade, on aura besoin de plus d’investissement pour relancer la productivité », déclare Ajit Monocha, PDG de l’association industrielle SEMI.

Pour cette année, les prévisions indiquent un niveau record de 94,8 milliards de dollars pour l’industrie de fabrication de plaquettes. À titre d’information, cela comprend le traitement, les installations et l’équipement de masque. Pour 2023, on prévoit une baisse de 16,8 %, soit environ 78,8 milliards de dollars. Le rebondissement ne devrait avoir lieur qu’en 2024 avec une augmentation de 17,2 % représentant 92,4 milliards de dollars.

Chute des ventes et baisse de la demande

Au moment où la demande des consommateurs et des entreprises s’affaiblit, les entreprises de fabrication d’équipements de mémoire vive dynamique ou DRAM connaissent également une diminution de leurs ventes. Pour 2022, cette baisse devrait avoisiner les 10 %, soit 14,3 milliards de dollars. Un déclin de 25 % est encore prévu pour 2023, avec un chiffre qui représente approximativement 10,8 milliards de dollars.

Quant aux ventes d’équipements OEM de semi-conducteurs pour la conception de mémoire flash NAND, 4 % de baisse est prévue. Soit 19 milliards de dollars pour 2022 et 12,2 milliards de dollars pour 2023.

Une baisse du marché en corrélation avec les conditions macroéconomiques

L’industrie OEM des semi-conducteurs vie actuellement une période sombre et difficile. Ces conditions vont sûrement provoquer une baisse des ventes des équipements de test pour semi-conducteurs. En 2021, le marché a enregistré une forte croissance 30 %. Mais une baisse de 2,6 % et de 7,3 % est à venir pour 2022 et 2023.

Quant aux équipements d’assemblage et d’emballage, les ventes annuelles devraient baisser de 14,9 % avant la fin de cette année. Pour 2023, le taux de réduction devrait atteindre les 13,3 %. Respectivement, ces taux représentent 6,1 et 5,3 milliards de dollars.

Dans tous les cas, la Corée, Taïwan et la Chine devraient représenter les trois destinations principales des dépenses en équipement. Pour l’année à venir, c’est la Chine qui tiendra la première place du classement après une revendication à maintes reprises depuis 2020. Les changements ne devraient apparaître que vers 2024. Avec Taïwan comme tête de liste de dépenses d’équipements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.