verizon reseaux at&t amerique du nord iot strategie

La stratégie de Verizon, lancer un forfait de données illimitées pour l’IoT

Avec son forfait de données illimitées pour l’IoT, Verizon pourrait une fois de plus avoir de l’avance sur ses concurrents. L’entreprise serait-elle en train de réellement doubler son concurrent AT&T ? Réponse en 2017. 

L’ensemble de la connexion de l’Internet des Objets vaudra plus de 1,3 trillion de dollars en 2019. Cette somme sera certainement partagée entre Verizon Communications et AT&T, deux sociétés se livrant une bataille sans merci pour le contrôle des réseaux sans fil reliant les appareils connectés.

Récemment, Mark Bartolomeo, le vice-président des solutions IoT chez Verizon, a déclaré que l’entreprise allait proposer une offre forfaitaire de données illimitées pour les connexions IoT, l’année prochaine.

Une solution pour se démarquer de la concurrence

Cette offre a le potentiel pour considérablement élargir la position de Verizon face à son concurrent AT&T. Par exemple, Verizon est en train de mettre au point un système utilisant le transfert de données pour informer la municipalité de l’état des plaques d’égout. Verizon est également en train de tester des solutions pour la smart city à Savannah, dans l’état de Georgie, pour surveiller la consommation d’énergie, la pollution et l’électricité à distance, dans le but de réparer les problèmes sans devoir envoyer du personnel.

Le secteur de la ville intelligente est à prendre au sérieux. L’Amérique du Nord est le marché principal pour les smart cities et devrait grandir assez rapidement. Avec le nombre croissant de projets urbains intelligents et l’augmentation des subventions du gouvernement américain, l’Amérique du Nord devrait détenir la plus grande part du marché entre 2015 et 2020.

Proposer des prix forfaitaires abordables à ses clients dans le secteur de la smart city pourrait stimuler l’intérêt général pour l’IoT et aider Verizon à dépasser AT&T sur le marché de la smart city.

verizon iot reseaux amerique marché

AT&T a une position confortable dans la smart city

AT&T est également l’un des grands acteurs du marché de la smart city. Le géant a lancé une série d’initiatives au cours des six derniers mois. Le réseau sans fil a déjà établi des partenariats avec dix villes pour de nouveaux projets concernant les smart cities et a récemment annoncé que cinq nouvelles villes feront partie de son cadre de ville intelligente.

AT&T a fait équipe avec Cisco, Ericsson, GE, Intel, Qualcomm et d’autres géants pour tester ses solutions, ses capteurs pour l’utilisation de l’eau et les fuites, les parkings intelligents, la consommation de l’énergie et l’éclairage.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

AT&T dit qu’il est le leader IoT en Amérique du Nord, mais ne génèrerait pas autant de revenus que Verizon. Verizon a réalisé un chiffre d’affaires de 690 millions de dollars en 2015 et déjà 200 millions au premier trimestre de l’année 2016.

Verizon pourrait imposer son rythme en Amérique du Nord

On note que, contrairement à AT&T, Verizon est une société qui communique clairement ses recettes dans l’IoT. En somme, il est difficile d’affirmer qu’AT&T est un leader tant qu’il ne dévoile pas l’ensemble de ses chiffres.

Il ne serait pas étonnant qu’AT&T veuille concurrencer Verizon sur les forfaits illimités pour les dispositif IoT. En lançant cette solution en avance, Verizon pourrait imposer le rythme de la connexion IoT aux États-Unis.

Verizon pourrait donc avoir une longueur d’avance sur ses concurrents comme il l’avait fait en lançant le réseau 4G LTE.

verizon at&t iot reseaux operateurs

De plus, Verizon est actuellement dans le collimateur d’Altice, fondé par Patrick Drahi, qui aurait évoqué la possibilité de racheter le groupe ou d’investir dedans. L’opérateur Verizon a été évalué à environ 34 milliards de dollars par l’analyste Michael Rollins de Citigroup.

À l’inverse, on parle beaucoup en ce moment de la volonté de Verizon de s’accaparer les actifs web de Yahoo. Après avoir racheté AOL pour 4,4 milliards de dollars l’an passé, Verizon est en train de discuter avec Yahoo pour une acquisition. Verizon souhaiterait combiner les deux groupes afin de s’implanter dans les médias et dans la vidéo. Plusieurs acteurs sont également sur le coup : Google, Daily Mail, Microsoft, Time, Disney, etc.

Verizon est plus que jamais active en investissant dans tous types de sociétés. En février, l’entreprise a racheté Xo Communications, une société américaine spécialisée dans la fibre optique, pour 1,8 milliard de dollars. En avril, Verizon a investit 160 millions de dollars dans Awesomeness TV, entreprise spécialisée dans la gestion de chaîne YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *