in ,

Verizon et Honda améliorent la sécurité des voitures autonomes avec la 5G

honda+verizon
Advertisement

Honda a signé un partenariat avec le géant américain des télécommunications Verizon. En effet, cette coopération vise à explorer la manière dont la 5G et l’informatique mobile embarquée (MEC) peuvent accroître la fiabilité des véhicules connectés.

Honda et Verizon pilotent différents scénarios de sécurité au Mcity de l’Université du Michigan, un banc d’essai pour les véhicules connectés et autonomes. Leur objectif consiste à évaluer la capacité de la 5G et du Mobile Edge Computing (MEC) à réduire le besoin d’IA dans une voiture connectée. Les premiers tests comprennent des alertes de circulation de nouvelle génération au niveau des véhicules d’urgence, des passages piétons et des feux rouges.

Verizon et Honda utilisent la 5G et le MEC pour rendre la conduite plus sûre

Le partenariat entre ces deux entreprises s’appuie sur la solution SAFE SWARM de Honda, un concept que le constructeur automobile a commencé à développer en 2017. Cette technologie utilise la méthode de communication Cellular Vehicle-to-Everything, ou C-V2X. 

En fait, cette dernière permet aux voitures de contacter les autres usagers de la route et de partager des informations clés. Notamment la localisation, la vitesse et les données provenant de ses capteurs. Cependant, cette approche présente une limite : elle oblige chaque véhicule à présenter des capacités d’IA à bord. 

Or, la 5G permet de déplacer ces capacités de l’IA de la voiture vers le MEC, afin de prévenir les collisions et de sauver des vies. D’ailleurs l’informatique mobile de bord rend possible le traitement local des données, plutôt que de les envoyer vers le cloud.

En outre, ce système limite de manière significative la latence et accélère les décisions. Il garantit que des mesures peuvent être prises rapidement en réponse à des conditions routières. Ces dernières évoluent rapidement et sont souvent imprévisibles.  

advertisement

Honda et Verizon : différents scénarios de sécurité à l’Université du Michigan à Mcity

Honda et Verizon ont exploré trois principaux scénarios dans lesquels la 5G et le système MEC contribuent à la sécurité des voitures autonomes.

Scénario de piéton

Cette expérience met en scène un piéton qui traverse une rue à une intersection ainsi qu’un conducteur ne le voyant pas. Alors, les caméras intelligentes installées à ce carrefour transmettent à MEC cette information en utilisant le réseau 5G. 

En effet, les logiciels MEC et V2X de Verizon déterminent l’emplacement précis de la personne qui traverse la route. Ensuite, un message d’avertissement visuel est envoyé pour avertir le conducteur du danger potentiel

Mise en place d’un système d’alerte pour les véhicules d’urgence

Cette situation implique un conducteur qui ne perçoit pas un véhicule d’urgence en approche et n’entend pas sa sirène. Les logiciels MEC et V2X de Verizon reçoivent un signal de sécurité de ce dernier et transmettent un message d’avertissement. Ainsi, le chauffeur bénéficie d’une alerte visuelle.

Alertes aux feux rouges

Celui-ci met en scène une voiture qui ne s’arrête pas à un feu rouge. En utilisant les données des caméras intelligentes, le MEC et le logiciel V2X repère le comportement du véhicule. Ces plateformes diffusent ainsi un avertissement visuel de feu rouge aux autres véhicules proches de l’intersection.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *