in

Nos vieux appareils créent une montagne de déchets électroniques

Selon les experts, les déchets électroniques atteignent des niveaux record parce que les consommateurs oublient toujours de les recycler. C’est surtout une mauvaise nouvelle pour l’environnement.

Qu’il s’agisse d’appareils électroniques ménagers défectueux ou de vieux smartphones, la quantité totale de déchets électroniques générés dans le monde cette année devrait atteindre le chiffre record de 57,4 millions de tonnes. Ce qui représente le poids de l’objet artificiel le plus lourd de la planète, la Grande Muraille de Chine.

Cette montagne de déchets d’équipements électroniques et électriques (DEEE) ne peut que s’accroître. Selon un nouveau rapport publié par l’organisation internationale WEEE Forum, les déchets électroniques sont en passe d’augmenter de 4 % par an. Ils atteindront 74 millions de tonnes d’ici à 2030.

pcloud

Les raisons de cette accumulation

L’une des principales raisons de l’explosion de la production de déchets électroniques dans le monde est le taux élevé de consommation d’appareils électroniques. Une consommation qui, selon le Forum DEEE, augmente de 3 % par an. Ce phénomène est particulièrement visible lorsqu’on examine l’industrie des smartphones. En moyenne, les consommateurs remplacent leurs appareils mobiles tous les trois ans. Ajouté à cela le milliard de combinés expédiés chaque année dans le monde.

Le problème est que peu de consommateurs savent quoi faire des appareils qu’ils remplacent. Et le plus souvent, ils finissent par dormir au fond d’un tiroir ou par aller directement à la décharge. Selon les estimations, un ménage moyen en Europe possède 11 appareils cassés ou hors d’usage. Chaque citoyen possède jusqu’à cinq kilogrammes de produits électriques et électroniques inutilisés.

Selon le Forum DEEE, 151 millions de téléphones portables sont mis à la poubelle chaque année. Ils finissent incinérés ou mis en décharge aux États-Unis. Par conséquent, jusqu’à 40 % des métaux lourds présents dans les décharges du pays proviennent des appareils électroniques mis au rebut.

Comment diminuer l’accumulation de déchets électronique ?

Une façon de relever le défi des déchets électroniques est de recycler les appareils anciens et inutilisés. Mais la facilité avec laquelle on peut mettre les appareils à la poubelle ou les cacher, font que les niveaux de recyclage sont encore assez faibles dans le monde.

Les membres du public estiment qu’environ la moitié des déchets électroniques sont actuellement recyclés. Toutefois, la réalité est bien plus sombre. À peine un peu plus de 17 % des appareils électroniques étaient connus pour être correctement traités et recyclés en 2019.

Pourtant, le recyclage a un rôle énorme à jouer dans la réduction de l’empreinte environnementale de l’industrie. Les smartphones, par exemple, nécessitent beaucoup de ressources pour être construits. Les analystes estiment que l’empreinte carbone totale du processus de fabrication est égale aux émissions de carbone annuelles d’un petit pays. Si certaines des ressources pouvaient être recyclées à partir d’anciens appareils, la réduction de ces chiffres pourrait être considérable.

Par exemple, la récupération de certains matériaux comme l’or à partir des déchets permet d’économiser beaucoup d’émissions de dioxyde de carbone. Chaque tonne de DEEE recyclée permet d’éviter environ deux tonnes d’émissions de CO2. Si nous faisons tous le bon choix avec nos déchets électroniques, nous contribuons à réduire les émissions nocives de CO2.

Les gains ne sont pas seulement environnementaux : les matériaux récupérables dans les vieux appareils électroniques ont également une valeur financière. Une tonne de téléphones portables mis au rebut, par exemple, contient plus d’or qu’une tonne de minerai d’or.

Et un million de téléphones portables pourraient générer 24 kilogrammes d’or. On peut aussi récupérer 16 000 kilogrammes de cuivre, 350 kilogrammes d’argent et 14 kilogrammes de palladium.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *