in ,

Vodafone et Aventus s’associent pour révolutionner la logistique avec la blockchain et l’IoT

Vodafone et Aventus

Les deux entreprises, Vodafone et Aventus, font équipe pour optimiser l’utilisation de la blockchain dans l’économie des objets. Cette collaboration crée des vagues dans l’industrie de la logistique.

La nouvelle alliance entre Vodafone et la firme web3 britannique Aventus promet de propulser la technologie de la blockchain et de l’Internet des objets dans le secteur de la logistique. Ensemble, elles ambitionnent de sécuriser les échanges de données et de favoriser le développement de l’économie des objets grâce à une connectivité globale.

Web3 et IoT : les deux acteurs de la révolution

Avec cette collaboration, Vodafone compte lier sa plateforme IoT en plein développement, le Digital Asset Broker, au moteur blockchain d’Aventus. La société britannique est un acteur majeur dans la blockchain depuis 2016. Elle s’est positionnée en service web3, contribuant à l’économie des objets.

D’autre part, Vodafone dispose d’un atout majeur : un accès à plus de 160 millions de connexions mondiales via sa plateforme DAB. Cette étendue de connectivité promet une large application de la blockchain dans de nombreux secteurs, dont l’aviation, premier secteur visé par cette nouvelle alliance.

Vodafone et Aventus : un partenariat pour une logistique plus efficace

Ensemble, Aventus et Vodafone ambitionnent d’améliorer la fiabilité des chaînes d’approvisionnement dans l’industrie aéronautique. Ainsi, ils mettent au point une solution blockchain-IoT pour les ‘pods de suivi du fret’ équipés de cartes SIM. L’ambition est claire : réduire la perte des nacelles de fret, qui s’élève actuellement à 10% par an, ce qui représente près de 400 millions de dollars.

Pour ce faire, Aventus s’appuie sur ses relations existantes à l’aéroport d’Heathrow où ses solutions de blockchain sont déjà utilisées pour gérer divers dispositifs. Par ailleurs, le partenariat prévoit une collaboration plus étroite. De fait, un lien sera créé entre Vodafone DAB et le réseau Aventus. Ce réseau se connecte à un écosystème blockchain plus vaste via Polkadot.

La vision commune d’une économie d’objets interconnectés

Au-delà de l’aviation, Vodafone et Aventus entrevoient un vaste potentiel pour leur collaboration. D’ailleurs, Jorge Bento, directeur général de DAB, souligne que ce partenariat stratégique facilitera l’adoption des services Web3. Ainsi, à travers cette union, les entreprises et les fournisseurs tiers pourront exploiter les services Web3 en toute sérénité. La plateforme Vodafone DAB rendra tout cela possible.

Alan Vey, fondateur et directeur général d’Aventus, partage cet enthousiasme. Pour lui, la combinaison de la blockchain, de l’IoT et du Web3 a un énorme potentiel. Elle peut repenser la façon dont les entreprises fonctionnent et interagissent avec leurs clients, apportant d’énormes gains d’efficacité et d’avantages.

Cette alliance entre Vodafone et Aventus pourrait bien marquer un tournant majeur dans le monde de la logistique et au-delà. Grâce à l’Internet des objets et à la blockchain, les entreprises pourraient bénéficier de systèmes plus efficaces. Cela rendrait leurs données et transactions plus sécurisées et fiables.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.