Accueil > Business > Transports > Volkswagen et Mobileye lanceront un service de taxis autonomes en Israël
volkswagen mobileye taxis autonomes

Volkswagen et Mobileye lanceront un service de taxis autonomes en Israël

Le lundi 29 octobre, Volkswagen et Mobileye, une startup spécialisée dans la computer vision rachetée par Intel, ont annoncé leur volonté de lancer un service de taxis autonomes en Israël dès 2019.

Le fabricant allemand Volkswagen va fournir des véhicules électriques qui seront rendus autonomes après coup par Mobileye. L’importateur et distributeur israélien Champion Motors gérera cette flotte de taxis autonomes.

Les Israéliens amateurs de nouvelles technologies devront prendre leur mal en patience. Ce projet qui sera lancé au début de l’année 2019 commencera par le déploiement de quelques douzaines de véhicules. Mobileye (Intel par extension) et Volkswagen espèrent en livrer plusieurs centaines à l’horizon 2022. Au moment de la commercialisation du service de taxis autonomes.

Un partenariat tripartite avec Volkswagen

repartition taches volkswagen

Mobileye et Intel déploieront en particulier l’AV Kit, une solution complète intégrant, des composants, un système de gestion de la conduite jusqu’au niveau 4, un logiciel de sécurité et des données cartographiques. Ce choix technologique indique que les taxis autonomes n’auront pas besoin de chauffeurs humains sous certaines conditions.

De son côté, Champion Motors aura la charge de mettre en place la gestion de la flotte ainsi que d’y allouer un centre de contrôle. Cette entreprise jouera également un rôle dans l’apport de contenu et de publicité à l’intérieur des taxis autonomes (avec Volkswagen). Il participera aussi à la création de l’application dédiée (avec Mobileye).

Favoriser la création de services de taxis autonomes en Israël

Sans l’accord des autorités locales, impossible de mettre en place ce projet de Mobility as a Service (MaaS). Selon le communiqué de presse d’Intel, “Le gouvernement israélien s’est engagé à soutenir le projet dans trois domaines principaux : la fourniture d’un appui juridique et réglementaire, le partage des infrastructures et des données de trafic nécessaires et l’accès aux infrastructures en fonction des besoins.

Ces facilitations juridiques et d’ordre administratif ne seront pas exclusives aux projets de Volkswagen et Mobileye. Toute entreprise qui souhaite exploite un service de taxis autonomes pourra se baser sur les textes et les lois appliquées dans le cadre de cette première en Israël.

En outre, Mobileye et Intel ne semblent pas fermés à de multiples partenariats. L’accord avec Volkswagen est complémentaire de la création d’une alliance avec BMW et Fiat Chrysler. Ces deux constructeurs intègrent nativement la plateforme de conduite autonome basée sur l’AV Kit. Ils commercialiseront des véhicules autonomes exploitant cette solution technologique.

Crédit photos : Volkswagen

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend