Accueil > Ecosystème IoT > Partenariat > Conduite autonome : Fiat Chrysler rejoint le consortium de BMW et Intel
Conduite autonome iot

Conduite autonome : Fiat Chrysler rejoint le consortium de BMW et Intel

Fiat Chrysler a rejoint le consortium grandissant de BMW, regroupant des constructeurs automobiles, ainsi que des fournisseurs de technologies et d’équipements. Ils travaillent tous ensemble pour accélérer la création de véhicules semi-autonomes et totalement autonomes.

Parallèlement à Fiat et Chrysler, FCA possède les marques de voiture Jeep, Maserati et Dodge, couvrant ainsi presque tous les types de véhicules grand public. Cette association devrait permettre au consortium de modifier son logiciel de conduite autonome pour l’adapter à ce type de voiture.

« Pour promouvoir la technologie de conduite autonome, il est essentiel de créer des partenariats entre les constructeurs automobiles, fournisseurs de technologie et fournisseurs d’équipements », a déclaré Sergio Marchionne, CEO de FCA. « L’adhésion à cette coopération permettra à FCA de profiter directement des synergies et des économies rendues possibles lorsque les entreprises se rencontrent avec une vision et un objectif commun ».

FCA compte apporter son expertise en ingénierie

Ce n’est pas la première expérience de FCA dans le monde de la conduite autonome. La société a déjà fourni plus d’une centaine de minivans Chrysler Pacifica modifiés à Waymo, une division d’Alphabet. Elle aurait également été en pourparler avec Uber et Amazon, bien que rien ne semble être sorti de cette réunion.

L’empressement de s’associer avec d’autres sociétés a pris le pas sur les activités de recherche et développement de l’entreprise dans la conduite autonome. FCA est estimé derrière General Motors, Ford et BMW, tous trois visant à avoir des véhicules autonomes sur les routes d’ici 2025.

FCA pourrait se tourner vers le consortium pour combler ses lacunes. Intel et Mobileye peuvent fournir la puissance de traitement, les capteurs et la connectivité. Les fournisseurs Delphi et Continental cherchent à s’implanter davantage sur le marché de la conduite autonome, en fournissant éventuellement d’autres entreprises majeures.

Waymo travaillant sur le logiciel de conduite autonome, FCA aurait seulement besoin de fabriquer les voitures. En rejoignant le consortium, FCA apportera son expertise en ingénierie afin d’ouvrir la voie à une plateforme que d’autres constructeurs automobiles pourraient adopter. Ce consortium mené par BMW est en bonne voie pour lancer des essais de 40 véhicules autonomes sur route d’ici la fin de l’année.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend