Accueil > Entreprises > WannaCry : Honda ferme son usine au Japon à cause du ransomware
Le ransomware WannaCry n’a pas fini de frapper. C’est au tour d’Honda d’en subir les attaques.

WannaCry : Honda ferme son usine au Japon à cause du ransomware

Le ransomware WannaCry n’a pas fini de frapper. C’est au tour d’Honda d’en subir les attaques. La firme automobile a dû fermer son usine de Sayama au Japon à cause d’une attaque du virus du réseau informatique de l’entreprise. La production fût interrompue pendant 24h.

WannaCry, on n’a pas fini d’en entendre parler. Le tristement célèbre ransomware c’est attaqué à la firme automobile Honda, ce lundi 19 avril. L’entreprise japonaise a dû fermer l’usine et stopper la production pendant 24h. La production a repris mardi. Si la production des autres usines de la marque automobile n’a pas été affectée, le site de Sayama, situé à l’extérieur de Tokyo, a enregistré une perte de production de 1000 véhicules, sa production journalière. Dans cette usine on fabrique, entre autres, les modèles Accord, Odyssey et Step Wagon de la marque. En novembre 2015, le FIB mettait déjà en garde les utilisateurs et les fabricants d’objets connectés, concernant le manque de protocoles de sécurité de l’internet des objets et les failles exploitables des systèmes d’exploitation.

WannaCry : un redoutable ransomware

WannaCry : Honda ferme son usine au Japon à cause du ransomware

WannaCry ou de son vrai nom Wanna crypt, est un virus faisant partie de la catégorie des ransomware. Un ransomware ou ranconlogiciel, c’est un programme malveillant qui bloque tout accès à l’ordinateur d’un utilisateur en échange d’une rançon à verser avant la fin d’un temps impartie. Wannacry ne libère l’accès à l’ordinateur qu’en échange de 300 000 dollars par poste infecté. Il faut verser l’argent en Bitcoin, une monnaie virtuelle et intraçable. En échange du paiement , l’utilisateur reçoit une clé de cryptage pour libérer son ordinateur.

L’attaque de l’hôpital britannique du NHS

Le ransomware WannaCry a fortement été médiatisé en mai dernier lors de l’attaque du centre hospitalier britannique du NHS (service public de la santé de la Grande-Bretagne). Le virus s’est ensuite répandu dans le monde entier en attaquant de grandes entreprises telles que Fedex et Renault. Plus de 150 pays ont été touchés par le virus depuis mai 2017.

WannaCry exploite une faille dévoilée par la NSA

Le ransomware WannaCry exploite une faille de Windows. Cette vulnérabilité du système d’exploitation a été découverte par la NSA puis dévoilée au monde entier par un groupe de pirates, les Shadow Brokers. Depuis, Microsoft a fait des mises à jour de ses systèmes d’exploitation. Même Windows XP qui ne devait plus être suivi par Microsoft a reçu un patch pour combler les failles du système.

Sources & crédits Source : https://www.engadget.com/2017/06/21/wannacry-ransomware-honda-shut-down/ - Crédit :
Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend