in

Waymo prouve que ses voitures autonomes peuvent éviter les accidents

Waymo

L’entreprise technologique Waymo a reconstitué les accidents mortels survenus en Arizona pour prouver que ses voitures autonomes sont capables d’éviter ce genre d’incident. Pour se faire, l’entreprise a remplacé l’un des véhicules impliqués dans ces collisions par ses mini-fourgonnettes autonomes.

Waymo fait un tour sur la manière dont les systèmes de conduite autonomes peuvent réduire le nombre de collisions sur la route. Ainsi, l’entreprise utilise les événements tragiques survenus sur une période de dix ans dans la région de Chandler, en Arizona. Ses résultats confirment que les véhicules autonomes sont plus sûrs que ceux à conduite humaine.

Réduction des risques d’accidents mortels grâce aux véhicules autonomes de Waymo

Chaque année, des millions de personnes meurent dans des accidents de voiture. Pour y remédier, Waymo cherche à démontrer que les voitures à conducteur autonome offrent une plus grande sécurité.

pcloud

La compagnie a recueilli des informations sur toutes les tragédies mortelles survenues à Chandler entre 2008 et 2017. Elle a identifié 72 cas à reconstituer pour déterminer comment son système autonome peut réagir dans des situations similaires.

Pour réaliser les simulations, Waymo a d’abord remplacé les véhicules responsables des accidents par ses voitures autonomes. Pour les différents scénarios, ses mini-fourgonnettes autonomes ont adopté le rôle du véhicule répondant à l’instigateur de l’accident.

Waymo Voitures Autonomes

Reconstitution de 72 types d’accidents

Dans 52 cas, le système Waymo a pris la place de la voiture qui a provoqué l’accident. Conçus pour respecter les limitations de vitesse et ne pas enfreindre le Code de la route, ces systèmes ont évité les accidents dans tous ces scénarios.

Sur les 39 simulations où le véhicule de Waymo a joué le rôle de « répondeur », le système a réussi à réduire le nombre de collisions dans 32 cas et à en éviter quatre autres. En outre, 20 simulations d’accidents impliquent un piéton ou un cycliste heurté par un conducteur. Grâce à ses véhicules autonomes, Waymo a pu maîtriser la totalité de ces cas d’accidents simulés.

Ces résultats révèlent que les véhicules autonomes permettent d’éviter ou d’atténuer 88 des 91 cas de reproduction. Ces mises en scène définissent comment l’automatisation peut réduire l’erreur humaine. Cependant, elles ne tiennent pas compte de la rare possibilité de dysfonctionnement de l’automatisation.

Les intersections représentent un défi majeur

Dans les quatre accidents où la gravité a été réduite, Waymo indique que le véhicule a de 1,3 à 15 fois moins de chances de subir des dommages importants. Les collisions aux intersections ont été le scénario le plus fréquent observé au cours de ces cas.

Sur les quatre accidents dans lesquels le système Waymo a permis d’atténuer une collision, tous se sont produits à des intersections. En effet, la prévention des accidents aux intersections permet de réduire considérablement le nombre de décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *