Accueil > Business > Transports > Wing Aviation : les drones autonomes livreront avec FedEX et Walgreens
wing aviation drone

Wing Aviation : les drones autonomes livreront avec FedEX et Walgreens

Au mois d’octobre prochain, les drones autonomes Wing Aviation d’Alphabet livreront des colis pour FedEX Express, Sugar Magnolia et Walgreens, une chaîne de pharmacie, à Christianburg en Virginie. Une première commerciale dans ce milieu émergent.

À la fin du mois d’avril dernier, Wing Aviation filiale d’Alphabet (la maison mère de Google), avait obtenu la certification auprès de la FAA afin de faire voler des drones de livraison. Une première. Le 19 septembre, la division a annoncé qu’elle s’apprête à réaliser des essais commerciaux en Virginie.

Des friandises, des médicaments et des cadeaux livrés par des drones autonomes

Les UAVs transporteront des colis de FedEX Express, de Sugar Magnolia, un distributeur local et la chaîne de pharmacie Walgreens à partir dans la ville de Christianburg. Seul Walgreens agrandira la zone de livraison au sud-ouest de l’état. Cette société expédiera des médicaments sans ordonnance, des couches, des produits de beauté, des boissons, et des encas. Super Magnolia vendra des friandises, de la papeterie et de petits cadeaux. Pour rappel, le poids maximal des colis s’élève à 1,5 kg.

Ainsi, Wing Aviation s’occupera de la livraison “aux derniers kilomètres”. Pour cela, ces acteurs ont conçu des paquets spéciaux adaptés aux avions miniatures sans pilote.

Wing Aviation veut prouver l’efficacité de son service

La filiale rattachée à Google se veut rassurante quant à la qualité du service. Sur la page d’inscription à l’essai, elle rappelle qu’elle a effectué près de 80 000 vols. Une livraison prendra en moyenne 10 minutes.

Outre ce gain de temps pour les habitants de Christianburg, ce test vise à prouver l’efficacité d’un tel service. Cela intéresse directement le département des transports américains qui a délivré les autorisations nécessaires dans le cadre d’un pilote lancé dans plusieurs états.

Pour Wing, c’est l’occasion de réitérer les expériences qu’elle a menées en Australie, à Canberra, et en Finlande au printemps dernier. Les habitants peuvent déjà s’inscrire à l’essai depuis un site dédié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend