in

Worldsensing lance le Vibration Meter : une révolution dans la surveillance des vibrations pour l’ingénierie

Vibration meter de Worldsense

Aux dernières nouvelles, Worldsensing vient de lancer son tout nouveau capteur sans fil : la Vibration Meter.

Disposant d’un accéléromètre triaxial, le dispositif permet de mesurer les vibrations. Par ailleurs, Worldsensing affirme que son vibromètre est doté d’une batterie plus puissante, ayant une meilleure autonomie. Il ajoute également que sa portée de communication a été révisée, compte tenu de son prix de lancement sur le marché. Le vibromètre a été spécialement conçu pour assister les entreprises d’ingénierie dans le respect des réglementations sur l’intégrité des bâtiments, telles que la norme allemande DIN 4140-3, la norme britannique BS 7385-2 et la norme ISO 2631-2 sur les effets des vibrations sur les personnes.

Le Vibration Meter : gardien de la stabilité dans un monde d’activités vibratoires intenses

Cette sortie intervient à un moment où les réglementations se renforcent. Surtout dans les secteurs générant des activités à fortes vibrations. À savoir la construction, l’exploitation minière et les opérations hors route. On observe d’ailleurs une tendance croissante à protéger la stabilité des bâtiments et le confort des communautés voisines des chantiers de construction. Ce qui pourrait expliquer davantage la motivation de Worldsensing à développer un appareil de mesure d’une telle capacité.

« Face à l’émergence croissante de phénomènes météorologiques extrêmes à l’échelle mondiale, il devient impératif que les infrastructures communautaires préservent leur intégrité structurelle. Notre vibromètre représente une avancée significative dans cette perspective. La vigilance accrue vis-à-vis des vibrations permettra à la communauté des ingénieurs de s’investir davantage dans la protection de l’environnement et des communautés locales au sein de leurs projets de développement », déclare Andrea Bartoli, directeur de la technologie chez Worldsensing. 

La puissance et la précision avant tout

Le Vibration Meter de Worldsensing utilise un algorithme sophistiqué pour repérer les dépassements de seuil de paramètres. Notamment la vitesse maximale des particules (PPV) et la fréquence de vibration. Il recueille en continu des données sur site à une fréquence de 1 000 MHz. Ces dernières sont ensuite transmises via une passerelle cellulaire aux outils de gestion des fournisseurs d’ingénierie. Le dispositif tire parti de l’antenne longue portée (LoRa) de 15 km de Worldsensing. Ce qui assure une compatibilité avec d’autres équipements de l’entreprise.

Équipé d’une batterie de taille D remplaçable par l’utilisateur, le Vibration Meter de Worldsensing offre une autonomie pouvant atteindre 2 ans. À cela s’ajoute un cycle de rapport de 30 minutes. Il est opérationnel dans une plage de température allant de -40°C à 80°C. Sans oublier son optimisation pour fonctionner dans toutes les conditions météorologiques.

Fort de plus de 3 000 réseaux déployés et de 170 000 dispositifs de surveillance actifs, Worldsensing permet déjà l’acquisition de données en temps réel à l’échelle mondiale. Le Vibration Meter vient enrichir sa gamme pour répondre aux besoins spécifiques de surveillance des vibrations industrielles.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.