Zephyr Air quality

Zephyr : les capteurs de qualité de l’air s’ajoutent aux initiatives de smart city

Les capteurs Zephyr d’Earthsense seront intégrés au tableau de bord en ligne de Proximity Futures. En fait, ils permettent d’afficher en temps réel les niveaux de pollution d’air pour les autorités locales britanniques.

EarthSense a conclu un partenariat avec la société d’analyse de données Proximity Futures pour la mise en place des détecteurs de qualité de l’air. D’ailleurs, cette collaboration vise à mettre en évidence les moyens les plus efficaces de réduire la pollution atmosphérique. Ce projet s’inscrit dans le cadre des initiatives de villes intelligentes au Royaume-Uni.

Réseaux de surveillance de la qualité de l’air 

Dans le cadre du partenariat entre EarthSense et Proximity Futures, la société d’analyse de données va distribuer les capteurs de qualité de l’air baptisés Zephyr. Les autorités britanniques vont ensuite pouvoir les utiliser dans leurs réseaux IoT (Internet des objets). 

En fait, l’entreprise a déclaré que cette solution fonctionnera dans tous les services de la ville. En particulier, les départements des autoroutes, de l’urbanisme, de la planification stratégique et du développement économique. Son objectif est de mettre en place des réseaux de surveillance de la qualité de l’air dans les centres commerciaux et les parkings des villes.

Zephyr : un capteur de pollution de l’air ambiant 

Les capteurs Zephyr d’EarthSense serviront à alimenter le tableau de bord en ligne de Proximity Futures, appelé Intelli-Sense. Ils existent en tant qu’unités autonomes. De plus, il est possible de les déployer en tant que réseaux de qualité de l’air autour des villes. Cela peut être sous forme de dispositifs mobiles ou statiques.

Ils mesurent en temps réel les émissions de polluants ambiants. Parmi ceux-ci figurent le dioxyde d’azote (NO2), l’oxyde nitreux (NO), l’ozone (O3), le dioxyde de carbone (CO2) et les particules PM1, PM10 et PM2.5. 

Ce système permet d’afficher en temps réel des données sur les différents niveaux de pollution locale. En fait, les capteurs Zephyr seront présentés avec des informations externes telles que la circulation dans les centres-villes ou commerciaux et le nombre de véhicules dans les parkings.

Les deux entreprises estiment que grâce à l’intégration de ces informations dans le tableau de bord, il est possible d’établir des comparaisons. Cette approche offre la possibilité de mettre en évidence la manière dont un ensemble de données influence l’autre. 

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Analyser le développement de la pollution dans divers endroits

En utilisant ces informations collectées, Proximity Futures déclare pouvoir travailler avec les autorités locales. Son intervention servira à orienter les décisions futures sur la meilleure façon de gérer le trafic et le nombre de véhicules, et leur impact sur les niveaux de qualité de l’air dans la ville intelligente.

Le fait de relier les données de Zephyr au tableau de bord Intelli-Sense présente de grands avantages pour les autorités. D’ailleurs, ce procédé facilite la mise en relation des communications entre les différents services. Selon Rod Rayner, cette solution aide les services de transport à déterminer comment une fermeture programmée des routes peut réduire la pollution atmosphérique.  

En outre, elle offre un aperçu du fait qu’encourager l’adoption des transports durables réduit les niveaux de pollution dans les centres-villes. Le soutien de Proximity Futures en qualité de distributeur de Zephyr pour l’IoT joue également un rôle important en termes de santé publique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *