Accueil > Business > E-Santé > DrnkPay : la solution connectée idéale pour arrêter de vider son compte bancaire en soirée ?
drnkpay solution

DrnkPay : la solution connectée idéale pour arrêter de vider son compte bancaire en soirée ?

Voilà qui devrait intéresser les banquiers et les assureurs : DrnkPay, l’application connectée aux objets connectés qui bloque les cartes de crédit de l’utilisateur suivant son taux d’alcoolémie.

Nous nous penchons rarement sur les applications dédiées aux objets connectés. Mais le projet d’iBe TSE est tellement particulier que nous ne pouvions pas le mentionner. Cette entreprise de services financiers londonienne propose de connecter son application à un bracelet et un éthylotest connecté afin de limiter les dépenses des personnes alcoolisées.

Cette solution a été imaginée après la réalisation d’un sondage par OnePoll auprès de la population britannique. Selon cette étude, Plus de 50 % des 18-34 ans buveurs d’alcool interrogés regrettent les achats effectués lorsqu’ils étaient en état d’ébriété.

DrnkPay : éviter les dépenses inconsidérées une fois alcoolisé

drnkpay appli

Le principe de DrnkPay ? L’utilisateur entre ses les numéros de carte sur l’application, puis définit une limite du nombre de verres qu’il prendra lors de sa soirée. Il peut bloquer certaines catégories de paiement s’il atteint cette limite : dans des bars, des restaurants, des achats en ligne, des billets d’avions et bien d’autres. De plus, la détection d’un taux d’alcoolémie supérieur à cette limite auto-imposée bloque les paiements pendant 12 heures.

Un éthylotest connecté BacTrack fournit avec cette solution et permet d’autoriser ou non l’achat d’un produit ou d’un service. Comme celui-ci est de moins en moins pratique au fur et à mesure que le taux d’alcoolémie grimpe, un bracelet connecté équipé d’un biocapteur, le Quantac Tally, peut être vendu séparément afin d’analyser le flux sanguin de son porteur et déduire cette valeur sans avoir à souffler. Si le buveur possède plusieurs cartes et qu’elles sont toutes bloquées, les concepteurs de la solution ont prévu une rubrique aide afin de lui appeler un VTC Uber.

De questions techniques et éthiques en suspens

L’entreprise iBE TSE déclare être en pourparler avec les banques britanniques et probablement américaines afin de mettre à disposition cette solution dans les 12 mois à venir. L’objectif est que les banques proposent ce service gratuitement à leurs clients. Pour l’instant, nous ne savons pas si les partenaires d’iBE TSE offriront le Bactrack Vio d’une valeur de 49 dollars, ou si le client devra le payer comme le bracelet Quantac Tally.

DrnkPay pose tout de même quelques questions. Si elle s’adresse majoritairement aux jeunes adultes souhaitant maîtriser leurs dépenses, voudront-ils confier ce type d’informations à leurs banques ? Il faut rapidement empêcher les possibles dérives comme le refus de prêt à partir de ces données. De même, cette méthode de prise de conscience et d’influence par la technologie, aussi appelée captologie, n’a qu’une influence douce sur la réduction de consommation d’alcool.

Si le but est de réduire les dépenses liées à ce phénomène, cette solution est-elle intéressante pour arrêter l’addiction à la boisson ? Attendons les phases de test de DrnkPay pour nous en donner la preuve.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Gaetan R

Diplômé d'un Master de recherche cinématographique, j'ai bifurqué vers le journalisme. Le domaine de la High Tech est une de mes passions et je vois dans l'IoT une révolution plus qu'un phénomène de mode.

A lire également

e-health world bio impression

e-Health World Monaco : robotique et applications sont l’avenir de la santé

C’est sous le Haut Patronage de SAS Le Prince Albert II de Monaco, que le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend