Accueil > Business > Agriculture > Pour la startup 10-vins, une levée de fonds divine
10-vins

Pour la startup 10-vins, une levée de fonds divine

Aujourd’hui, même le vin s’uberise. La preuve en est, 10-vins a reçu le prix de la meilleure startup lors du CES (Consumer Electronics Show) de janvier 2015, à Las Vegas. Connue pour ses flacons de 10 cl et son sommelier connecté D-Vine, la jeune pousse vient de faire une levée de fonds de 1,5 millions d’euros, dont 345 000 en crownfunding sur Proximea. 

Depuis son lancement, le messie du vin connecté a levé 2,5 millions d’euros au total et vendu 500 machines environ. Il ne lui a fallu qu’une semaine pour rassembler plus de 300 000 euros via la plateforme de crownfunding Proximea. Un véritable succès dû à son offre qui a séduit beaucoup d’investisseurs et beaucoup de papilles.

Quand 10-vins se lance dans l’ubérisation de la dégustation de vin

Créée en décembre 2012 et possédant à son actif 30 références (Bordeaux, Bourgogne, Rhône, Provence, Loire…), la startup nantaise compte environ 6000 clients. Et c’est la première à proposer une machine de dégustation de vin au verre. Son co-fondateur, Thibaut Jarousse, s’est inspiré des machines à capsules à café de Nespresso pour créer un « sommelier automatique », qui verse automatiquement le contenu de chaque éprouvette de 10 cl vendue dans un verre. Tout en aérant et en fournissant la température idéale au vin dégusté.

Ainsi, plus besoin de se réunir dans des caves ou avec des spécialistes pour goûter du bon cru. Cela est désormais possible grâce aux flacons, qui permettent aussi de ne pas avoir à finir une bouteille entière lorsqu’on désire juste boire un verre. Si l’usager souhaite en savoir plus sur le vin qu’il s’apprête à boire, il peut scanner le tag RFID de ce dernier avec son smartphone et ainsi visualiser une vidéo explicative du vigneron producteur du nectar. Avec en plus un petit commentaire de l’œnologue de l’entreprise. De quoi agrémenter le confort des moins patients pendant le service et de garantir une traçabilité optimale du produit, en informant le consommateur sur le lieu de production du vin et le contact du vigneron.

Un projet haute gamme

L’un des piliers principaux de 10-vins est l’élégance. La startup cherche à faire dans le haute gamme avec ses produits design et sa sélection de vin. Grâce à leur œnologue et les conseils coup de cœur de leur communauté, ils sélectionnent des vins de qualité qu’ils placent ensuite en flacon à l’aide de leur partenariat avec Wine In Tube (WIT). Récemment, 10-vins s’est associé au restaurant Dalloyau du Faubourg Saint-Honoré pour mettre en service son D-Vine. Déjà forte de 30 références en vin, elle compte en atteindre 100 d’ici 2 ans.

10-vins
Capsules de vin 10-vins

Par la suite, la boîte prévoit de lever 5 millions d’euros, et sans l’aide du crownfunding cette fois-ci. Bien qu’elle soit souvent passée par ce genre de financement par le passé, avec Ulule en 2014 et Proximea dont elle est le premier projet de la plateforme. Sa réouverture sur Proximea s’est faite essentiellement pour les investisseurs, qui n’avaient pas pu participer avant. Cette année s’articulera autour d’offres adressées aux professionnels, et sont ciblés l’hôtellerie de luxe et l’événementiel. A peine implanté en France, 10-vins compte s’exporter à l’étranger au Royaume-Unis, la Belgique, les Etats-Unis et l’Asie.

Le vin 2.0, un marché en vogue

Pour le plaisir des viticoles et des clients, d’autres startups se sont lancées à la conquête de ce nouveau marché. Vatel, par exemple, est un objet connecté qui permet de consommer le vin dans des conditions optimales. En scannant la bouteille, il donne la température de dégustation idéale et couve les bouteilles à température idéale jusqu’au moment de leur consommation. La bouteille aussi se connecte. La startup Kuvée propose une smart bouteille métallisée qui offre une connexion Wifi et comptabilise en temps réel la quantité restante de vin. Elle permet également de conserver les bouteilles de 30 jours. Et il existe même des caves connectées ! Caveeasy, cave à vin connectée, transmet tous les renseignements sur les bouteilles qu’elle conserve (fiche technique et fin de stock).

 

 

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

A propos de Renaud

A lire également

[Dossier] Smart Agriculture : une histoire en devenir

Pour une partie du grand public, l’agriculture renvoie à une image d’Épinal, champêtre. Pour une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to friend