in , ,

Alphabet de Google est la compagnie la plus rentable en bourse

alphabet google rentable

Google dépasse toutes les espérances de ces investisseurs. Le Holding Alphabet est le groupe le plus rentable en bourse depuis hier à la fermeture de Wall Street. 

Lundi à la fermeture de la bourse américaine, Alphabet est devenu la compagnie la plus rentable en bourse. Les actions du holding ont grimpé de 6 % à la clôture du Nasdaq. Cela induit une forte capitalisation. Alphabet pèsera près de 554 milliards de dollars à l’ouverture des cours aujourd’hui.

La firme de Mountain View dépasse son concurrent de toujours, Apple, qui lui atteindra 535 milliards de dollars. Les résultats trimestriels dévoilés dans la foulée montrent bien la domination du géant du Web. En 2012, la firme de Cupertino présentait une capitalisation de 760 milliards de dollars. L’adversaire historique est en forte baisse en terme de performances financière depuis lors. L’affrontement entre les constructeurs de smartphone est en train de tourner à l’avantage du premier cité. Les ventes de l’iPhone ne sont pas aussi bonnes qu’espérées en ce début d’année.

La publicité comme moteur financier

Alphabet, le nouveau nom de Google sur les places boursières depuis juillet 2015, a vu ses revenus augmenter en même temps que le taux de fréquentation de son moteur de recherche sur smartphone et tablette. L’activité principale de la société repose sur la publicité consultée par les internautes. Elle a grimpé de 17,8 % dans la part du chiffre d’affaires, soit 19,1 milliards de dollars. Autre point très positif, les ventes d’applications et de services sur Google Play ont augmenté de 30 % en 2015.

Des investissements dans l’IoT, mais toujours pas l’explosion attendue

La séparation des activités en plusieurs entités a permis à Google de séparer ses bilans financiers et son fonctionnement sur les cours de la bourse. Ses activités diverses intitulées « autres paris » lui ont rapporté 448 millions de dollars l’année dernière. Nest (maison connectée), Fiber (fibre optique) et Verilely (sciences de la vie) sont les trois groupes qui lui permettent ce résultat.

Il faut préciser que les autres activités futuristes ont coûté à Alphabet 3,6 milliards de dollars. Le bilan est toujours négatif. Google car, les projets Skybender et Loon, tout cela demande des investissements importants et du temps. La compagnie ne lâchera pas son moteur de recherche de sitôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.