in

Bitcoin : Amazon n’est pas encore prêt à accepter le cryptomonnaie

Robinhood cryptomonnaie
Advertisement

Amazon a démenti lundi un rapport selon lequel le géant du commerce électronique prévoyait de commencer à accepter les paiements en bitcoin d’ici la fin de l’année. L’entreprise a toutefois reconnu un intérêt pour les cryptomonnaies.

Une simple spéculation

City AM a cité une source anonyme disant qu’Amazon commencerait à accepter les cryptomonnaies. La source a notamment cité une récente offre d’emploi de la société pour une personne ayant des compétences en matière de portefeuille numérique et de blockchain.

Contacté par l’AFP, un porte-parole d’Amazon a déclaré que les informations contenues dans l’histoire étaient « fabriquées ». Toutefois, il a reconnu que l’entreprise a les yeux rivés sur le secteur des cryptomonnaies.

« Malgré notre intérêt pour l’espace, la spéculation qui a suivi autour de nos plans spécifiques pour les crypto-monnaies n’est pas vraie », a déclaré le porte-parole.

« Nous restons concentrés sur ce que cela pourrait donner pour les clients qui font des achats sur Amazon ».

Les valeurs de la cryptomonnaie ont grimpé en raison de la spéculation selon laquelle elle pourrait être acceptée pour les achats sur Amazon.

advertisement

« Nous sommes inspirés par l’innovation qui se produit dans l’espace des cryptomonnaies. On explore aussi ce à quoi cela pourrait ressembler chez Amazon », a déclaré le porte-parole.

« Nous pensons que l’avenir sera construit sur de nouvelles technologies qui permettent des paiements modernes, rapides et peu coûteux. L’entreprise espère également apporter cet avenir aux clients d’Amazon dès que possible. »

Valeur du bitcoin : une vraie montagne russe

Après avoir plongé de début mai à mi-juillet, le Bitcoin a brièvement dépassé les 40 000 $ lundi avant de perdre du terrain. Il s’échangeait à 37 209 dollars vers 23 h GMT lundi.

Le secteur des cryptomonnaies est connu pour être une sorte de montagnes russes pour les investisseurs. Il est surveillé de près par les autorités et les régulateurs inquiets de son manque de transparence.

Le contrecoup des gouvernements a poussé Facebook à revoir à la baisse les plans dévoilés en 2019 pour une cryptomonnaie mondiale appelée « Libra ».

Le projet, confié à une association indépendante, s’est orienté vers la mise sur le terrain de stablecoins « Diem ». Un type de cryptomonnaie dont la valeur est basée sur certaines monnaies du monde réel.

Amazon traite des centaines de milliards de dollars de transactions chaque année. Ce qui en fait un énorme marché pour que les cryptomonnaies fassent leurs débuts en tant que monnaie légale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *