Accueil > Business > Multimédia > Amazon Echo : il obtient par erreur 1 700 fichiers sonores
amazon echo fichiers sonores

Amazon Echo : il obtient par erreur 1 700 fichiers sonores

En Allemagne, un utilisateur de l’Amazon Echo a rapporté au magazine C’T s’être retrouvé en possession de fichiers sonores d’un autre utilisateur. Surpris, il a constaté que 1 700 enregistrements ne lui appartenaient pas.

En effet, l’homme avait effectué une demande pour obtenir ses données personnelles enregistrées depuis l’Amazon Echo. La firme qui se doit de remplir cette obligation légale en vertu du règlement européen sur la protection des données personnelles. Mais elle s’est vraisemblablement trompée de destinataire.

L’Amazon Echo au coeur des problématiques du RGPD

Problème, l’utilisateur a eu accès à 1 700 fichiers sonores. Selon le média allemand, on y entend des voix d’un homme et d’une femme dans la salle de bain, la chambre à coucher ou encore le salon de ces deux personnes.

Heureusement, le mauvais destinataire n’avait aucunement envie de profiter de la situation. Il a rapidement contacté la presse afin de mettre au clair cette affaire. En explorant les fichiers de l’Amazon Echo, les journalistes de C’t ont retrouvé le couple propriétaire des données. En effet, certaines requêtes contenaient le nom et le prénom des deux personnes.

Après avoir pris connaissance de cette affaire, Amazon s’est confondu en excuse. La firme a affirmé que ce problème relevait d’une “erreur humaine” et que la situation avait été régularisée auprès des deux parties concernées.

Amazon doit-il revoir sa politique de conservation des données ?

De son côté, le média allemand dénonce une gestion désastreuse de cette histoire. En effet, l’utilisateur de l’Amazon Echo avait d’abord prévenu Amazon avant de contacter la presse. Or, la firme n’a pas prévenu la victime. Elle n’a même pas répondu à la sollicitation de son client. Pour rappel, Il a fallu l’intervention des journalistes pour régulariser la situation.

Selon c’t, le problème provient de la politique de sauvegarde de données appliquées par Amazon. Les porte-parole expliquent régulièrement que la firme utilise les données de ses utilisateurs pour améliorer le service.

Ce n’est pas la première fois que l’enceinte connectée est impliquée dans une telle affaire. Le 25 mai dernier, un couple américain avait constaté qu’une de leurs conversations avait été envoyée à un de leurs amis. Cette fois-là, l’entreprise de Jeff Bezos avait plaidé un dysfonctionnement de son enceinte intelligente. A l’avenir, l’entreprise devra sûrement adapter ses règles d’utilisation pour éviter les désagréments. Au vu de l’adoption massive de l’Amazon Echo, il est sûrement possible d’adapter l’enregistrement des données aux exigences des consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend