in , , ,

Apple, Boeing et Harvard ensemble pour développer du wearable militaire.

Un partenariat historique a été annoncé vendredi 28 août par le Pentagone. C’est plus de 160 entreprises et universités qui collaboreront avec le gouvernement américain, dont Apple, Boeing et Harvard. L’objectif est de développer du wearable militaire, permettant de connecter à la fois la tenue des soldats, et le revêtement des bâtiments et véhicules militaires.

Un partenariat historique entre la Silicon Valley et le Pentagone :

Apple, Boeing et Harward ensemble, pour dévellopper la tenu et le revettement de l'armée américaine.
Apple, Boeing et Harvard, ensemble, pour développer la tenue et le revêtement de l’armée américaine de demain.

C’est plus de 160 entreprises et universités comprenant Apple, Boeing et Harvard, qui collaboreront avec le Pentagon, afin d’élaborer de nouvelles tenues et revêtements militaires connectés à l’internet des objets.

Le but est de produire une gamme de produits wearable destinée uniquement à un usage militaire.  D’après Macrumor et Reuters, il faudra que l’équipement soit assez souple pour être porté par les soldats, et suffisamment résistant pour être adapté, par exemple, à la coque d’avions militaires. L’annonce de l’association de grands groupes de la Silicon Valley avec le gouvernement américain fait suite aux multiples initiatives de ses dernières années d’Ashton Carter, Secrétaire de la Défense des États-Unis, allant dans le sens d’une telle coopération.

pcloud

« Je pousse le Pentagone à penser en dehors de notre bâtiment à cinq côtés afin d’investir dans l’innovation, ici, dans la Silicon Valley et dans les autres pôles technologiques du pays. »

-Ashton Carter, Secrétaire de la Défense des États-Unis, au sujet du partenariat signé le vendredi 28 août, entre le gouvernement américain et de grands groupes de la Silicon Valley.

Des millions de dollars pour un soldat 2.0 :

Le gouvernement américain fait appel à de grands groupes comme Apple, Boeing et Harward pour créer un soldat plus connecté, donc plus performant.
Le gouvernement américain fait appel à de grands groupes comme Apple, Boeing et Harvard pour créer un soldat plus connecté, donc plus performant.

Il est ici question de développer des procédés d’impression tellement avancés qu’ils pourront être à la fois « greffés » aux vêtements des soldats et aux véhicules militaires. Il est prévu de pouvoir suivre le déplacement des soldats au cours de leurs missions et de connaitre en temps réels, à distance, leurs états de santé. Quant aux bâtiments et structures militaires, il s’agira de connaitre l’intégrité structurelle à laquelle sera jointe cette nouvelle technologie, une fois de plus, en temps réel.

D’après MacRumor, le gouvernement a confirmé qu’il contribuera au projet, à hauteur de 75 millions de dollars au cours des cinq prochaines années, ainsi qu’un ajout de 90 millions grâce au partenariat entre les entreprises et le Pentagone.

C’est donc un total de 165 millions de dollars qui sont alloués au développement de cette nouvelle technologie d’impression destinée aux militaires.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *