application suivi covid 19

Apple et Google travaillent ensemble sur une solution de suivi du COVID-19

Une méthode de suivi du Covid-19 par téléphone serait intéressante, mais la question de la confidentialité se pose.

Et pourtant, l’utilisation d’une telle technologie a déjà fait ses preuves. En Corée du Sud par exemple, un système de suivi centralisé a permis de limiter la propagation de la pandémie. Taiwan qui a également su contenir efficacement le nombre de contaminés utilise la technologie pour signaler à la police des personnes en quarantaine qui quittent leur domicile. Aujourd’hui, Apple et Google ont annoncé conjointement une version plus légère de ces méthodes.

Installez le VPN le plus RAPIDE de la planète !
Pour 3,11€ par mois seulement

Suivi du Covid-19 par Apple et Google : une approche basée sur Bluetooth

Le développement du projet se fera en deux temps. La première étape concerne la publication des API pour assurer l’interopérabilité entre Android et iOS pour les applications officielles de santé publique. Apple et Google s’efforceront ensuite d’activer une plateforme de recherche de contacts plus large basée sur le Bluetooth en intégrant cette fonctionnalité aux plateformes sous-jacentes. Il s’agit d’une solution plus robuste qu’une API et qui permettrait à davantage de personnes de participer, si elles choisissent d’y adhérer. La solution permet aussi l’interaction avec un écosystème plus large d’applications et d’autorités sanitaires gouvernementales.

Un travail rigoureux sur le respect de la confidentialité et de la transparence

Dans le développement de leur projet, Apple et Google accordent également la plus grande importance sur la confidentialité, la transparence et le consentement. Les deux sociétés développent cette fonctionnalité en consultation avec les parties prenantes intéressées. Google et Apple détiennent une part essentielle du marché des plateformes téléphoniques avec Android et iOS. Apple est considéré comme un des meilleurs élèves en matière de confidentialité des données personnelles. Google va aussi dans ce sens. Et Apple ne laisserait pas un tel effort se transformer en un système d’exploration de données pour les publicités ciblées.

Pour cette application de suivi et de localisation, toutes les données conservées sur le téléphone sont très limitées : aucune information personnellement identifiable ou de donnée de localisation de l’utilisateur n’est stockée. Par ailleurs, la liste des personnes avec lesquelles vous avez pu être en contact est protégée. Cela résout non seulement le problème de suivi et de localisation, mais protège également les données personnelles.

Une technologie similaire à l’application Coalition de Nodle ?

Cette approche basée sur le Bluetooth peut sembler familière. En effet, une application appelée Coalition possède déjà un réseau distribué en Bluetooth pour les appareils IoT. L’application Coalition pour iOS devrait prochainement être soumise à l’App Store. L’API développée par Google et Apple est similaire à celle que Nodle a précédemment développée en utilisant son propre protocole appelé Whisper Tracing Protocol

Est-ce une solution fiable ?

Une solution scientifique ou médicale « parfaite » pourrait ressembler davantage à ce que fait la Chine. Le pays oblige chaque citoyen à télécharger une application qui affiche un code QR indiquant vert, jaune ou rouge en fonction de l’état de la personne (symptomatique ou en bonne santé). Il est impossible d’entrer dans un bâtiment ou prendre des transports en commun sans afficher le code QR en Chine. Ce système est centralisé et géré par l’État. La coentreprise entre Apple et Google est probablement la plus proche de cette solution « parfaite ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *