in ,

Apple s’associe avec SAP pour s’implanter dans le monde du travail

apple tim cook iot sap partenariat

Le géant de l’informatique américain Apple compte s’attaquer au monde des entreprises en y implantant davantage l’iPhone et l’iPad. Pour cela, l’entreprise a établi un partenariat avec la société de solutions logicielles allemande SAP.

Apple a du mal à s’imposer dans les entreprises. Pour remédier à cela, elle s’associe avec des fournisseurs de solutions ayant déjà fait un grand pas dans ce domaine. En 2014, Apple avait déjà établi un partenariat avec IBM et Cisco.

SAP, entreprise spécialisée dans les logiciels et les services pour les entreprises, permettra à Apple de développer des applications spécialement conçues pour iOS, sur sa plate-forme. Ce type d’application a pour utilité de faciliter la communication et la connexion au sein des entreprises. Pour vendre ces nouvelles applications, Apple devra prouver qu’elles sont totalement sécurisées, car c’est le principal argument de vente dans un secteur qui n’est pas encore à son apogée. 

L’utilisation de l’iPhone et l’iPad comme outil de travail, c’est ce que veut le PDG d’Apple Tim Cook, « Ce partenariat va transformer la façon dont le smartphone et la tablette sont utilisés dans l’entreprise en combinant l’innovation et la sécurité d’iOS avec l’expertise de SAP dans les logiciels d’entreprise ».

apple tim cook sap startup
Tim Cook (Apple) & Bill McDermott (SAP)

Après IBM et Cisco, Apple s’associe à SAP pour s’imposer dans les entreprises

Ce n’est pas la première fois qu’Apple fait appel à ces acteurs majeurs du Cloud pour développer des applications. La société s’était associée avec IBM pour créer IBM MobileFirst for iOS dans le but d’implanter ses solutions dans le monde du travail. Ce partenariat avait donné lieu à des services optimisés pour iOS dans le Cloud d’IBM, de nombreuses applications métier et autres services d’assistance aux entreprises. Avec ces différents partenariats, Apple compte bien étendre ses activités dans de nouveaux marchés porteurs afin de gagner en croissance.

En effet, les ventes d’iPhone et d’iPad ont reculé de 16% et 19% sur le premier semestre de l’année 2016. Lors de ce même trimestre, le bénéfice net d’Apple a également chuté de 22 %. Les produits d’Apple ont toujours autant de succès auprès du grand pubic, mais la marque n’est pas autant implantée que son concurrent Microsoft dans le monde de l’entreprise, qui est l’un des principaux clients de l’Internet des Objets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.