Accueil > Business > E-Santé > Apple Watch : Apple développerait son propre électrocardiogramme
apple watch electrocardiogramme

Apple Watch : Apple développerait son propre électrocardiogramme

Après la validation de mise sur le marché de l’électrocardiogramme conçu par AliveCor, Apple serait en train de développer son propre dispositif pour “écouter” les possibles dysfonctionnements du coeur à partir de l’Apple Watch selon Bloomberg.

Le média américain Bloomberg arrive régulièrement à dévoiler des actualités en exclusivité. Cette fois-ci des sources proches de la firme de Cupertino lui ont indiqué qu’elle développerait un électrocardiogramme pour Apple Watch, tout comme celui imaginé par la startup AliveCor.

Les prochaines Apple Watch pourraient sauver des vies

Cet électrocardiogramme capable de repérer les arythmies cardiaques équiperait les futures versions de l’Apple Watch. Selon les sources proches du dossier, le modèle en test demande à l’utilisateur d’appuyer fort sur le bord du cadre de la montre connectée pour faire son office. Un courant de faible intensité passe alors à travers la poitrine du porteur afin d’effectuer la mesure demandée.

La méthode diffère de la lecture du rythme cardiaque actuellement disponible depuis les différentes versions de la montre Apple et des autres smartwatch présentes sur le marché. Actuellement, les cardio capteurs sont optiques. Ils mesurent le rythme du coeur en envoyant à travers la peau une lumière verte à l’aide d’une ou plusieurs LEDs. Selon le niveau de lumière reflétée, le capteur détermine l’afflux sanguin, ce qui lui permet de déduire le rythme cardiaque. La technique décrite par les sources de Bloomberg est plus précise.

Le marché de la santé connectée intéresse Apple

Pour l’instant, le projet n’est pas officialisé par la firme de Cupertino. En revanche, la probabilité que l’information se vérifie est forte. Apple avait annoncé en septembre qu’elle réalisait une étude sur la possibilité de repérer les anomalies cardiaques grâce à l’Apple Watch. La phase clinique réalisée en partenariat avec l’Université de Stanford aurait déjà commencé.

Le marché de la santé connectée permettrait à l’entreprise dirigée par Tim Cook de multiplier les ventes de sa montre Apple Watch. Selon le centre américain du contrôle des maladies et de la prévention, 40 % de la population aux États-Unis souffrent d’arythmies cardiaques qui peuvent entraîner des problèmes cardiovasculaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend