in ,

l’Apple Watch est-elle en train de perdre sa couronne ?

apple watch couronne

Si la firme de Cupertino reste assez discrète sur ses chiffres de vente de l’Apple Watch, le cabinet d’étude Strategy Analytics a fait une estimation des chiffres de ventes des montres connectées au premier trimestre 2016. 4,2 millions d’exemplaires se sont vendu à travers le monde dont 52 % portaient le sigle de la marque à la pomme. Une baisse significative par rapport à la fin de l’année dernière. 

Tim Cook, le CEO d’Apple a présenté il y a peu les résultats trimestriels de son entreprise. Un seul indicateur n’était pas présent sur le rapport, le nombre d’Apple Watch vendu sur la première partie de l’année. Sans plus de précision, le PDG assure tout de même que la montre se vend mieux que le premier iPhone sorti en 2007.

Strategy Analytics a cherché à savoir dans quelles mesures Apple et les autres constructeurs réussissent sur le marché de la montre connectée. Résultat, 4,2 millions d’exemplaire de ce type de produit se sont vendu à travers le monde au premier trimestre 2016.

pcloud

Un volume de vente en baisse de 63 % par rapport au trimestre précédent, pendant lequel 8,1 millions de smartwatch ont trouvé preneur. Une baisse post-fin d’année dont souffre forcément l’Apple Watch qui représente 52 % des volumes de ventes du premier trimestre 2016, soit 2,2 millions d’exemplaires vendus de la tocante à la pomme contre 63 % auparavant. 

Il faut sauver le soldat Apple Watch

Dans le peloton de tête, on retrouve également les modèles sous Android Wear et Tizen de Samsung. C’est d’ailleurs la firme de Samsung qui prend peu à peu de l’envergure avec une part de marché de 14 % et 600 000 exemplaires vendus de sa Samsung Gear S2.

Une concurrence qui fait clairement de l’ombre à l’Apple Watch, leader pour l’instant, mais décrié par certains, notamment un journaliste de Gizmodo qui lui trouve trop de défauts pour en faire un « must-have ». En ce sens, Strategy Analytics y va de ses propres conseils pour aboutir à une V2 à succès : une autonomie allongée, une connectivité 3G/4G, des applications qui ne nécessitent pas un report sur le smartphone, etc.

C’est selon le cabinet le seul moyen pour garder la couronne sur le marché ô combien compétitif de la montre connectée.

One Comment

Laissez une réponse
  1. Les montres connectés, autres que pour le sport et la santé, n’ont aucun avenir proche! La technologie n’est pas assez avancée, et surtout on ne leur trouve aucune utilité!
    Cela fait 3 ans que je l’annonce, les constructeurs ne savent pas quoi en faire et demande aux développeurs de leur trouver des utilités… ça veut tout dire sur ce produit mort-né, vendu seulement sur le buzz généré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *