in

Ayyeka lance un outil IA pour stimuler l’IoT des villes intelligentes

Ayyeka se veut déployer toute la puissance que recèle l’intelligence artificielle. Son objectif est d’optimiser de manière considérable « la qualité et la fiabilité » des données numériques relatives à l’IoT, à destination des infrastructures critiques.

Désormais, Ayyeka est équipée d’une technologie de pointe, capable de transformer les villes intelligentes futuristes en une véritable réalité au quotidien. A titre de rappel, cette promesse de villes intelligentes n’a pas pu être conçue du jour au lendemain. Cela a requis un temps fou jusqu’à sa concrétisation. On notera également que celle-ci jouit de la performance des technologies IoT pour la digitalisation des infrastructures critiques.

En quoi la mauvaise qualité de données AI est-elle un problème ?

Si les villes intelligentes n’ont pas pu être lancées auparavant, c’est à cause d’une mise en cause au niveau de la fiabilité et de la qualité des données collectées. Ayyeka résout ainsi le problème en présentant son curateur de données AI.

Les plateformes cloud ainsi que les capteurs rattachés aux appareils périphériques constituent les parties mobiles d’un projet IoT. Cette conjoncture se pose toutefois comme un facilitateur de soucis. A ce titre, il est fréquent que dans un projet de grande envergure, ce problème de qualité et de fiabilité soit un gros obstacle. Cela peut rendre les données collectées inutiles et les efforts vains. Il peut par exemple y avoir des blocages au niveau des capteurs ou tout simplement une instabilité sur la lecture de données… Dans tous les cas, deux choix se présentent à l’utilisateur : celui d’assainir les données ou carrément les abandonner.

Ayyeka déploie AI Data Curator pour optimiser les résultats

La détection ainsi que la résolution de ce type de problème n’est pas facile pour la main-d’œuvre. Dans la plupart des cas, une telle initiative échoue surtout lorsqu’on parle de « déploiements IoT à grande échelle ».

Ayyeka a donc pensé à une automatisation du système. Cela passe par l’exploitation en puissance de l’intelligence artificielle, mais également par la fourniture de données exactes, fiables et qualitatives. Bien sûr, il faudra penser à minimiser le temps de travail. Le nouveau AI Data Curator signé Ayyeka s’apprête ainsi à détecter, signaler et corriger les données recueillies par les capteurs IoT, et ce, de manière automatique. L’on s’attend ainsi à des résultats bien meilleurs, toujours dans la conformité réglementaire.

D’après Yair Poleg, co-fondateur et directeur de la technologie chez Ayyeka, l’on néglige souvent la qualité des données notamment dans la phase PoC des déploiements IoT. « Cela devient un énorme problème lors du passage de la phase PoC à des déploiements à grande échelle. Le curateur de données AI atténue ce problème » ajoute-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.