in , ,

Le futur de l’aviation vu par Boeing et Microsoft

boeing microsoft iot
Advertisement

Hier, Boeing et Microsoft ont annoncé un partenariat d’envergure. Le géant de l’aviation va utiliser Microsoft Azure pour accueillir ses services d’analytics, de Big Data, et d’intelligence artificielle. 

Boeing, grand concurrent d’Airbus, ne construit pas que des avions. L’entreprise dispose de filiales spécialisées dans le Big Data et l’analyse prédictive. Le partenariat entre le géant de l’aviation américain et Microsoft a pour but principal de faire migrer les services proposés par ses entreprises qui conçoivent des logiciels et des algorithmes pour la gestion de la maintenance des appareils.

Une de ses filiales se nomme AerData et est basée en Grande-Bretagne. Elle a pour client de nombreuses compagnies aériennes, notamment EasyJet, KLM, mais aussi  des spécialistes de la mécanique comme Rolls Royce ou encore Mclarens Aviation.

Des nouvelles possibilités grâce à la maintenance prédictive

boeing american airlines

Le but premier de ce partenariat est de centraliser les assets gérés par Boeing, AerData et Jeppesen (une autre de ses filiales) auparavant hébergés sur plusieurs plateformes comme AWS ou Century Link.Inc. L’arrivée des données recueillies par les filiales de Boeing sur le Cloud de Microsoft Azure va non seulement permettre d’agrandir cette base d’informations, mais également d’améliorer le management de la maintenance mécanique et logistique sur les tarmacs. Interrogé par nos confrères de Techcrunch, un porte-parole de la firme de Redmond va même plus loin :

« Boeing pourra utiliser la Suite Cortana Intelligence pour aider les opérateurs aériens à gérer plus efficacement les inventaires, les plannings des pilotes et de l’équipage de bord ou d’anticiper la maintenance des appareils qui peut entraîner des retards sur les vols, le tout en se basant sur l’étude des données rassemblées sur le Cloud. »

La Suite Cortana Intelligence est la solution proposée par Microsoft pour gérer le Big Data et les analyses avancées. Elle a déjà été adoptée il y a peu par Rolls Royce pour accélérer et prévenir la réparation des engins aériens grâce à la maintenance prédictive.

La gestion d’une flotte d’appareils et des aéroports est tellement complexe que cette orientation des entreprises vers le Big Data et l’analytics paraît naturelle. Gagner du temps, éviter les retards, réduire les coûts importants, et même réduire l’impact écologique des avions : voilà de sacrés défis pour ce secteur.

advertisement

Anticiper l’envol du Big Data industriel

Pourtant, nous sommes encore au début d’une nouvelle ère de l’aviation. Les partenaires Boeing et Microsoft évoquent des possibilités que pourrait fournir leur collaboration, tout en conservant les détails de leur accord. Cette prudence est en grande partie liée aux efforts des concurrents comme Airbus qui se penche avec beaucoup d’intérêt sur le sujet.

Pour la firme de Redmond et son PDG Satya Nadella, la direction est claire : développer des outils pour l’entreprise. Après le rachat de Linkedin, la société vient d’annoncer Stream, un Youtube pour les professionnels. En ce qui concerne le Cloud et l’IoT, elle croit dure comme fer dans les possibilités de Microsoft Azure IoT et dans les outils comme Office 365. Il faut dire que côté grand public, l’échec du Windows Phone et le ralentissement de l’adoption de Windows 10 freinent l’enthousiasme de la firme. Une question se pose : va-t-on basculer sur des modèles économiques exclusivement « BtoB et BtoB to C ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *