Accueil > Business > Transports > En Australie, des caméras connectées détecteront le smartphone au volant
cameras connectées smartphone volant

En Australie, des caméras connectées détecteront le smartphone au volant

Dans l’état de la Nouvelle-Galles du Sud en Australie, le gouvernement va déployer des caméras connectées sur une partie de l’autoroute M4 près de Sydney et sur l’axe Anzac Parade.

Ces dernières seront équipées d’algorithmes entraînés pour détecter les personnes qui utilisent leur téléphone au volant. Le gouvernement sera notamment capable de repérer les automobilistes habitués à textoter en conduisant.

Des caméras connectées pour réperer l’utilisation du smartphone au volant

Il s’agit pour l’instant d’un pilote prévu pour une période de 3 mois. Il sera conduit par la société australienne Acusensus. Cette société se spécialise dans la reconnaissance du mauvais comportement des automobilistes sur la route. Pour cela, elle emploie des caméras connectées équipées d’algorithmes, des capteurs infrarouges, un système de reconnaissance de plaques d’immatriculation. Elle utilise des caméras hautes résolutions capables de prendre en photo les contrevenants de la route.

Dans son communiqué de presse, la société australienne, explique avoir réalisé un test pendant un mois. Pas moins de 11 000 conducteurs ont été pris en flagrant délit d’utilisation illégale de leur smartphone. Cela représente 3 % des automobilistes circulant sur la portion de route testée.

D’après Acusensus, son système peut fonctionner de jour et de nuit, peu importe les conditions météorologiques. Il détecte l’infraction jusqu’à la vitesse de 300 km/h. Sur le papier, le ministère des Transports de l’État de la Nouvelle-Galles du Sud espère réduire le nombre d’accidents à cause de l’utilisation du smartphone. Lors du test, les personnes prises en flagrant délit ne seront pas sanctionnées.

Une technologie qui peut rapporter gros

Dans cet État, un conducteur pris avec un téléphone au volant prend 5 points de démérite (au bout de 12 points cumulés, le permis est retiré). Surtout, l’amende s’élève à 337 dollars australiens, soit 212 euros. 

Évidemment, le gouvernement en question veut tester cette technologie qui pourrait être très rémunératrice. Si les tests sont concluants, elle sera adoptée dans tout l’État.

Auprès de Zdnet.com, Melinda Pavey, la ministre des transports de la Nouvelle-Galles-Du-Sud a déclaré :

“74 % des citoyens de la Nouvelle-Galles-du-Sud sont favorables à l’utilisation de caméras connectées pour faire respecter les infractions liées aux téléphones portables. Je crois fermement que cette technologie changera le comportement des conducteurs et sauvera des vies. »

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend