Accueil > Business > Multimédia > AWS DeepLens : la caméra connectée nourrit au Deep Learning disponible

AWS DeepLens : la caméra connectée nourrit au Deep Learning disponible

AWS DeepLens est la solution réservée aux développeurs et aux amateurs de deep learning. Cette caméra connectée permet de tester différents modèles algorithmes de reconnaissance d’images.

Lors de son dernier Re:invent à la fin du mois de novembre 2017, AWS avait annoncé la commercialisation prochaine d’AWS DeepLens, une caméra connectée dotée d’outils de deep learning. Le géant du cloud a commercialisé ce produit réservé aux développeurs le 14 juin dernier. La firme a lancé les précommandes il y a quelques mois, mais a commencé à l’expédier depuis cinq jours.

AWS DeepLens, du deep learning en mode Edge Computing

aws deeplens caracteristiques

Composé d’un boîtier incluant un NUC, un microphone et d’une caméra, AWS DeepLens utilise un processeur Intel Atom, 8 Go de mémoire vive et 16 Go de stockage interne. Il intègre une carte graphique Intel Gen9 capable de réaliser plus de 100 GFLOPS. La caméra dotée d’un capteur 4 mégapixels filme en 1080p 30 images par seconde, ce qui représente environ 1600 opérations par seconde. Le système d’exploitation n’est autre qu’Ubuntu dans sa version 16.04 associé à AWS Greengrass Core. Le dispositif fonctionne également avec AWS Lambda qui permet de déployer des lignes de codes, et Amazon Sagemaker, une solution de création et de déploiement des modèles de machine learning.

Pour analyser les images récupérées par la caméra, AWS DeepLens lance des modèles algorithmiques grâce à Caffe et Tenseflow en moins de 10 minutes. À la sortie de la boîte, la caméra connectée intelligente dispose de templates de machine learning pré-installés, notamment un programme permettant de détecter pas moins de 20 objets différents.

Des modèles algorithmiques pré-installés

Avec Amazon Rekognition, les développeurs et les amateurs de nouvelles technologies vont pouvoir concevoir des modèles de reconnaissance d’images avancées. Ils permettent notamment de détecter un chien d’un chat, reconnaître 30 activités humaines différentes, les visages des personnes. On peut également imaginer des expériences artistiques. Une vidéo filmée avec AWS DeepLens prend alors les atours d’une peinture d’un grand maître.

Ce service logiciel est notamment utilisé dans la ville d’Orlando dans le cadre d’un pilote de système de surveillance intelligent issu d’un partenariat public privé. Il s’agit pour la police de détecter en temps des potentiels suspects par le biais des caméras installées dans la ville.

Les utilisateurs de la caméra AWS DeepLens chercheront sûrement à mettre au point différents prototypes basés sur la reconnaissance d’images. Des projets communautaires sont déjà disponibles sur la page française de ce dispositif. On y trouve des applications de détection d’émotions, de lecture pour les enfants, de détection d’intrusions, ou encore un compteur d’exercice sportif. Pour l’instant, le produit n’est pas commercialisé en France. Les développeurs et bidouilleurs américains peuvent se le procurer pour 249 dollars.

Sources & crédits Source : - Crédit : Photos : Capture d'écran AWS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend