in

De nouveaux capteurs tactiles pour des prothèses robotiques hypersensibles

Capteurs tactiles

Les universités de West of Scotland (UWS) sont en train de travailler sur un projet de recherche innovant visant à améliorer de manière significative la motricité et la dextérité des systèmes robotiques. Dans le cadre de ce projet, les scientifiques tentent de mettre au point des capteurs  tactiles fabriquées à partir de mousse de graphène 3D. Si les tests se révèlent concluants, ces nouveaux capteurs pourront donner naissance à des prothèses robotiques hypersensibles.

Des Gibson, le directeur de Institut des Couches Minces de l’UWS et chercheur principal du projet estime que pour permettre aux prothèses robotiques d’atteindre leur plein potentiel, des capteurs de pression précis et capables de fournir une plus grande capacité tactile sont désormais indispensables. Et l’industrie de la robotique va de plus en plus dans ce sens en investissant massivement dans les capacités sensorielles des systèmes robotiques.

D’autres experts de l’Integrated Graphene Ltd soulignent également l’importance clé de l’usage de capteurs de pression dans la robotique et l’électronique portable. Selon eux, ces nouveaux capteurs tactiles vont permettre de fournir une rétroaction haptique et un toucher bien plus distribué aux  membres robotiques.

Des capteurs tactiles en graphène 3D

Pour la fabrication de ces capteurs tactiles, les chercheurs des universités de West of Scotland et ceux de l’Integrated Graphene Ltd ont utilisé le graphène 3D. Il s’agit d’un matériau avancé avec d’excellentes propriétés électriques, mécaniques et chimiques. En effet, lorsque le graphène 3D est placé sous pression mécanique, il peut modifier sa résistance électrique de manière dynamique. Et cela, en détectant et en s’adaptant rapidement à la plage de pression nécessaire. Il peut ainsi passer de légère à lourde pour la bonne marche  de l’activité proposée.

De plus, cette mousse de graphène 3D est capable d’imiter la sensibilité et la rétroaction du toucher humain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.