cisco iot réseau

Cisco : l’IoT représentera 50% des connexions réseau en 2023

Les communications de l’Internet des Objets pourraient représenter 50% des connexions réseau d’ici 2023. C’est l’une des révélations du rapport annuel de Cisco sur les tendances du networking…

Les appareils et applications de l’Internet des Objets représentent une part toujours plus importante des connexions réseau. D’ici 2023, les communications Machine-to-Machine pourraient représenter 50% des 14,7 milliards de connexions.

C’est ce que révèle le rapport annuel Cisco Annual Internet Report de prévisions sur les tendances du networking. En comparaison, ces communications M2M représentaient 33% (6,1 milliards) des connexions en 2018 et seulement 3,1% en 2017.

Cette croissance rapide est liée à une variété d’applications M2M en plein essor, telles que les compteurs connectés, la surveillance vidéo, le monitoring de santé, le transport intelligent ou le tracking de colis.

Le nombre de connexions augmente, mais le trafic croît encore plus rapidement du fait de l’utilisation d’applications vidéo sur les connexions M2M. D’autres applications nécessitant beaucoup de bande-passante et sensibles à la latence, comme la télémédecine et les systèmes de navigation intelligents pour les automobiles, entrent aussi en jeu.

Toujours selon le rapport, la 5G va permettre de nouvelles applications IoT avec une portée étendue et des vitesses plus importantes. Ce nouveau réseau va aussi permettre une connexion d’accès pour des applications exigeant plus de bande-passante et toujours moins de latence. Selon un billet de blog publié par Thomas Barnett de Cisco, la 5G va donc permettre des innovations considérées comme impossibles auparavant.

Cisco livre ses prédictions sur la 5G et le WiFi

À travers ce document, Cisco émet aussi des prédictions sur l’évolution de l’usage du réseau d’ici 2023. Selon les analystes, la vitesse moyenne de bande-passante devrait passer de 46 à 100Mbps.

De plus, 45% de tous les appareils en réseau seront connectés à des réseaux mobiles : 3G, 4G, 5G, LPWA. Néanmoins, 55% seront connectés via le WiFi. La vitesse de connexion de ce protocole devrait tripler pour passer de 30 Mbps en 2018 à 92 Mbps en 2023.

D’ici 2023, la vitesse des réseaux cellulaires moyenne à l’échelle mondiale sera quant à elle de 43,9 Mbps contre 13,2 Mbps en 2018. Ceci représente une multiplication par 3,3. La vitesse de bande passante fixée moyenne doublera quant à elle pour passer de 46 Mbps en 2018 à 110 Mbps en 2023.

Les connexions 5G représenteront 10,6% du total des connexions mobiles en 2023, contre 0,0% en 2018. La vitesse de la 5G sera 13 fois supérieure à la vitesse de connexion mobile moyenne en 2023. Au total, il y aura 29,3 milliards d’appareils en réseau d’ici 2023 contre 18,4 milliards en 2018.

Concernant le WiFi 6, Cisco prédit que le nombre de hotspots sera multiplié par 13 en 2023 par rapport à 2020. Ils représenteront 11% de tous les hotspots publics. Ce protocole viendra compléter la 5G, et une importante portion du trafic cellulaire sera prise en charge par les réseaux WiFi.

Ceci permettra d’éviter la congestion et la dégradation des performances du réseau cellulaire face à une forte demande. Les améliorations du WiFi permettront de nouveaux partenariats et applications de l’IoT dans les domaines de l’hospitalité, de la santé, de l’événementiel, du retail et d’autres secteurs.

Grâce à l’adoption du multicloud et des solutions de gestion unifiées pour les applications conteneurisées en périphérie du réseau, les options SaaS (logiciel en tant que service) permettent de développer des plateformes pour connecter les applications, intégrer les solutions IoT, et permettre les analyses Big Data customisées.

Cependant, alors que la technologie progresse, les menaces de cybersécurité se font toujours plus pesantes. La fréquence des attaques DDoS a augmenté de 39% en 2019, et la taille du pic d’attaques a augmenté de 63% en un an. Entre 2018 et 2019, les attaques entre 100Gbps ont augmenté de 776% et le nombre total d’attaques DDoS pourrait doubler passant de 7,9 millions en 2018 à 15,4 millions en 2023…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *