Accueil > Ecosystème IoT > Fusion-acquisition > Cisco rachète la startup lyonnaise Sentryo pour sécuriser l’IoT
cisco sentryo

Cisco rachète la startup lyonnaise Sentryo pour sécuriser l’IoT

Sentryo, une startup lyonnaise, a séduit Cisco. La jeune entreprise spécialisée dans la cybersécurité de l’Internet des Objets industriel va rejoindre l’équipementier américain pour un montant non dévoilé.

L’équipementier réseau américain Cisco cherche évidemment à devenir un acteur de taille dans l’Internet des Objets. La firme veut proposer des solutions de cybersécurité robustes à ses clients. Pour rappel, selon une étude menée par Zscaler, 91,5 % des données IoT des entreprises ne sont pas protégées.

Sentryo séduit Cisco

C’est justement pour remédier à ce problème que Sentryo a vu le jour en 2014. Cette startup basée à Lyon offre une plateforme de sécurisation OT et IIoT. Des acteurs opérant des usines, des raffineries, des flottes de camions peuvent ainsi mitiger les risques de cyberattaques. La plateforme en question nommée ICS Cybervision permet de visualiser automatiquement les comportements des appareils à partir du flux réseau.

Elle vérifie l’intégrité des configurations et détecte les événements anormaux tout en favorisant la communication entre les équipes. L’outil repose sur quatre piliers : l’analyse, la cartographie, le contrôle et la défense. Enfin, Siemens, Mitsubishi Electric ou Schneider Electric utilisent déjà ICS Cybervision.

Une acquisition logique

Le fait que Cisco annonce qu’il souhaite acquérir la société lyonnaise n’a rien de surprenant. Les synergies sont évidentes, car l’équipementier propose une solution complémentaire. Dans le communiqué de presse, la firme explique que les deux entreprises ont déjà travaillé ensemble. Sentryo a mis au point un capteur pour analyser les métriques de sécurité. Il se connecte à l’équipement de réseau industriel Cisco dans l’environnement applicatif Cisco IOx.

Rob Salvagno, Vice-President Corporate Development and Cisco Investments, écrit :

« En libérant la puissance du réseau, nous pouvons considérablement améliorer l’efficacité opérationnelle et découvrir de nouvelles opportunités commerciales. Avec l’expertise de Sentryo, Cisco peut offrir aux ingénieurs des systèmes de contrôle industriel une visibilité accrue sur les équipements pour optimiser, détecter les anomalies et sécuriser leurs réseaux ».

Sentryo, qui a levé 12 millions d’euros à ce jour, devrait rejoindre Cisco avant la fin du premier trimestre de l’année fiscale 2020, soit le 26 octobre 2019. Bien évidemment, l’opération doit être validée par les autorités compétentes aux États-Unis et en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend