Accueil > Smart City > Angers : La Cité des objets connectés annoncée pour mai 2015
Cité des objets connectés ces

Angers : La Cité des objets connectés annoncée pour mai 2015

A gauche, Philippe Ménard qui échange avec Franz Ezin co-fondateur de MEG.

Officialisée au congrès en juin lors de la communication du plan Nouvelle France Industrielle, la Cité des objets connectés à Angers était représentée sur le CES par son président, Thierry Sachot et son directeur opérationnel, Philippe Ménard. Ce dernier a profité de l’occasion pour échanger avec les entreprises présentes afin de comprendre les attentes et les difficultés rencontrées par les entrepreneurs du secteur des objets connectés.

Un projet industriel soutenu par l’Etat et la région d’Angers

La Cité des objets connectés c’est 3000 m2 dédiés aux entreprises des objets connectés sur 16 000 m2 disponibles pour une expansion future. Aménagé dans une ancienne usine automobile, ce projet a pour but de réunir des industriels de l’électronique, de la plasturgie, et de la métallurgie avec des porteurs de projets d’objets intelligents. Il est financé à hauteur de 1 million d’euros par des acteurs de l’industrie dont éolane, premier sous-traitant français de l’électronique en France. Les locaux eux ont été acquis par Angers Loire Métropole qui les louera ensuite à l’incubateur d’Angers. Collectivités et industriels travaillent main dans la main pour soutenir les porteurs de projets et renforcer le tissu économique de la région.

300 euros par personne par mois pour un accès à des machines de pointe

De l’espace de coworking aux imprimantes 3D métal, la Cité des objets connectés mettra à disposition tous les outils nécessaires à la création d’objets intelligents.
« L’objectif est de porter les startups de l’idée à l’industrialisation ». D’après Philippe Ménard, tous les interlocuteurs seront réunis pour aider les entrepreneurs à réaliser le prototypage, les préséries jusqu’à l’intégration. De grandes enseignes de distribution pourraient être partenaires du projet pour diminuer le délai de mise sur le marché et tester l’appétence des consommateurs pour les produits conçus depuis l’espace angevin. Avec 150 abonnés attendus à l’horizon 3 ans et une salle de conférence pouvant accueillir 200 à 300 personnes, l’objectif est aussi de faire de ce lieu un espace de rencontres et d’événements autour de l’univers des objets connectés.

La Cité des objets connectés qui devrait ouvrir courant mois de Mai est sûrement à la recherche de quelques talents pour compléter son équipe. Si vous souhaitez travailler dans le domaine de l’internet des objets, c’est certainement une bonne opportunité.

Auteur de l’article : Quentin Del.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend