in

Comment créer des NFT ?

créer NFT

Tout développeur intéressé par la blockchain doit savoir comment créer des NFT, ou jetons non fongibles. Cet article a pour but de les aider dans cette démarche.

Comment créer et vendre un NFT constitue une question que de nombreux artistes se posent en ce moment. En fait, les jetons non fongibles ne cessent de faire parler d’eux. Ils suscitent la controverse en raison des prix hallucinants auxquels certaines œuvres d’art NFT ont été vendues. En conséquence, de nombreuses personnes souhaitent explorer la possibilité d’utiliser les NFT pour leur propre travail créatif.

Qu’est-ce qu’un NFT ?

Avant de passer en revue les différentes étapes à suivre pour créer un NFT, il faut d’abord savoir de quoi il s’agit. Un NFT fait référence à un jeton non fongible, qui peut être utilisé pour représenter la propriété d’objets uniques. Il permet de symboliser des objets tels que des œuvres d’art, des collections et même des biens immobiliers. Chaque NFT a seulement un propriétaire officiel. En outre, leur sécurité repose sur la blockchain Ethereum. De fait, il paraît impossible de modifier l’enregistrement de la propriété ou de copier/coller un nouveau NFT.

Une norme ERC-721

ERC-721 est la norme NFT la plus courante. Lorsque le contrat intelligent met en œuvre certaines méthodes API standard, il devient un contrat à jeton non fongible ERC-721. Les projets open source ont simplifié le processus de développement en mettant en œuvre les normes ERC les plus courantes sous la forme d’une bibliothèque réutilisable.

La frappe NFT

En frappant un NFT, un jeton unique sera publié sur une blockchain. Ce jeton représente une instance de la Smart Contract.

Chaque jeton possède un token URI unique, qui contient les métadonnées des actifs dans un fichier JSON conforme à un certain schéma. Incidemment, les métadonnées indiquent où sont stockées les informations relatives à l’ENF, telles que le nom, l’image, la description et d’autres attributs. 

Certes, des NFT ont été vendus à un prix incroyable. Everyday’s – The First 5000 Days de Beeple a coûté 69 millions de dollars chez Christie’s en mars 2021. En outre, plus d’une douzaine de NFT ont dépassé le million de dollars. Plusieurs dizaines d’autres ont atteint des prix de l’ordre de quelques centaines de milliers de dollars. Parmi elles, le Bored Ape #599, qui aurait été acheté par le comédien Jimmy Fallon pour 224 000 dollars en novembre.

Cependant, les ventes d’œuvres de pièces issues de collections NFT telles que Bored Ape Yacht Club et CryptoPunks restent de rares exceptions. Dans de nombreux cas, même si une œuvre d’art NFT se vend bien, il faut prévoir qu’une grande partie du prix sera absorbée par les frais de vente. Les sociétés qui génèrent et gèrent les NFT facturent aux artistes NFT divers frais initiaux et après-vente.

Comment stocker les métadonnées d’un NFT ?

Il existe trois manières principales de stocker les métadonnées d’une ENT. Premièrement, il est possible de stocker les informations sur la chaîne de caractères. En d’autres termes, il faut étendre l’ERC-721 et conserver les métadonnées sur la blockchain, ce qui peut être coûteux.

La deuxième méthode consiste à utiliser IPFS. Tandis que la troisième méthode vise à ce que l’API renvoie simplement le fichier JSON. Les première et deuxième méthodes sont généralement les plus utilisées, car le fichier JSON sous-jacent ne peut pas être modifié.

Comment créer et vendre un NFT ?

La première étape du processus consiste à choisir une plateforme NFT permettant de créer et de vendre le produit. Il faut également sélectionner un portefeuille de paiement, à utiliser pour payer les frais et recevoir le paiement si le produit se vend.

Il existe de nombreuses plateformes sur le web. Parmi les plus populaires, figurent OpenSea, Rarible, SuperRare, Nifty Gateway, Foundation, VIV3, BakerySwap, Axie Marketplace et NFT ShowRoom. Les plateformes de paiement NFT pullulent également, avec des options populaires comme Coinbase, MetaMask, Torus, Portis, WalletConnect, MyEtherWallet et Fortmatic.

À titre d’information uniquement, ce guide décrit le processus de création et de vente d’un NFT en utilisant Rarible et la plateforme de paiement en cryptomonnaies MetaMask. Il convient de noter qu’il ne s’agit en aucun cas de suggérer que l’une ou l’autre de ces plateformes représente le meilleur service à utiliser. En effet, il est possible d’utiliser n’importe quel espace, car le processus sera généralement similaire. 

Acheter des cryptomonnaies

Il faut préciser que toutes les plateformes de vente aux enchères de NFT exigent un paiement initial pour « monétiser » les NFT. En effet, elles transforment les œuvres d’art en jetons non fongibles à vendre. Généralement, elles proposent le paiement en cryptomonnaies, donc avant de bénéficier de ces jetons, il faut en acheter pour couvrir les frais. La plupart des plateformes facturent leurs frais en Ether (en abrégé ETH). Il s’agit de la cryptomonnaie native de la plateforme blockchain open-source Ethereum, où les NFT ont été lancés pour la première fois.

Si l’utilisateur possède déjà de l’ETH, il doit s’assurer que celui-ci figure dans un portefeuille numérique. En effet, le portefeuille doit être connecté à la plateforme NFT choisie afin d’effectuer et de recevoir des paiements. Pour acheter de l’ETH, il existe de nombreux échanges de cryptomonnaies. Toutefois, l’option la plus rapide consiste généralement à acheter de l’ETH directement avec le portefeuille numérique.

Comme mentionné, il existe de nombreuses options pour cela, mais pour illustrer le processus, cet article utilise MetaMask. D’ailleurs, ce logiciel existe sous forme d’extension de navigateur et d’application mobile.

Créer le portefeuille numérique

Pour créer un portefeuille numérique avec MetaMask, il faut se rendre sur son site web et cliquer sur le bouton bleu « Télécharger » dans le coin supérieur droit. Ceux qui utilisent un ordinateur de bureau peuvent utiliser l’option d’installation de l’extension de navigateur, mais il existe également une application mobile.

La plateforme demande ensuite à l’utilisateur de confirmer sa volonté de « créer un nouveau portefeuille et une nouvelle phrase de passe. » Il suffit alors d’accepter les conditions, de créer un mot de passe. En plus, il faut passer par quelques mesures de sécurité pour que le compte soit créé.

Ajouter des cryptomonnaies au portefeuille

Une fois le portefeuille numérique configuré, il faut y ajouter des ETH. Pour ce faire, il faut cliquer sur le bouton « Acheter » et sélectionner l’option « Acheter des ETH avec Wyre ». Cette opération va faire apparaître un écran où il faut utiliser une carte de débit ou Apple Pay pour acheter de l’ETH.

Comme le bitcoin et de nombreuses autres cryptomonnaies, la valeur de l’Ether peut fluctuer énormément. Rien qu’en 2021, le prix d’un ETH a évolué de moins de 1 000 dollars à environ 4 700 dollars en ce moment même, avec de nombreux pics et creux à venir. Le prix de la monnaie peut parfaitement fluctuer de plusieurs centaines de dollars américains en quelques heures seulement. 

Connecter le portefeuille à une plateforme NFT

créer NFT

La plupart des portefeuilles numériques fonctionnent de manière similaire. Quel que soit celui choisi, il faut le connecter à la plateforme qui a été utilisée pour créer le NFT. Par exemple, sur Rarible.com, dans le coin droit de l’écran, il y a un bouton qui dit « Connecter le portefeuille ». Il faut ensuite cliquer sur « Suivant », puis sur « Connecter », et accepter les conditions de service.

Télécharger le fichier

Maintenant que le portefeuille a été connecté avec l’ETH pour effectuer le paiement, il est temps de créer un NFT. Sur le site de Rarible par exemple, il faut cliquer sur le bouton « Créer ». Ensuite, l’utilisateur a le choix entre les options suivantes : créer une seule œuvre ou vendre plusieurs fois le même objet. Pour cet exemple, il faut opter pour « Unique ». À présent, il faut télécharger le fichier numérique qui doit devenir un FNT. La plateforme NTF accepte les fichiers PNG, GIF, WEBP, MP4 et MP3, d’une taille maximale de 30 Mo.

Organiser une vente aux enchères

Dans la partie suivante du formulaire, il faut choisir comment vendre les œuvres d’art NFT. Trois options sont disponibles. L’option « Prix fixe » permet de fixer un prix et de vendre les œuvres d’art NFT instantanément. L’option « Enchères illimitées » offre la possibilité de continuer à enchérir jusqu’à ce que le client accepte une offre. Enfin, l’option « Enchères temporisées » consiste en une vente aux enchères qui ne dure qu’un temps déterminé. Cette dernière option conduit à la partie la plus difficile : le choix d’un prix minimum.

En vendant le NFT à un prix trop bas, les frais élevés annulent les bénéfices et risquent de laisser les utilisateurs sur le carreau. Dans ce cas, il convient de fixer un prix ambitieux de 1 ETH et de donner aux acheteurs sept jours pour faire des offres.

Après cela, il est possible de « Débloquer à l’achat ». Cette option donne à l’acheteur potentiel une version complète et haute résolution des œuvres et/ou du matériel supplémentaire. Cette option fonctionne via une page web secrète ou un lien de téléchargement. En dessous se trouve l’option la plus déroutante, intitulée « Choisir une collection ». Il s’agit d’une question très technique sur la façon dont la blockchain est configurée.

Investissement NFT : pourquoi c’est une bonne idée ?

Après avoir pris connaissance des étapes de la création et de la vente d’un jeton non fongible, vous vous demandez peut-être si un investissement NFT est judicieux. En réalité, les investisseurs ont de nombreuses raisons de vouloir acheter des actifs NFT. Certains sont vivement intéressés par la possession de l’actif sous-jacent, tandis que d’autres peuvent percevoir la valeur de l’actif qui est symbolisé dans un NFT.

Voici certains des avantages d’investir dans les jetons non fongibles.

Tous les investisseurs potentiels sont autorisés à y investir. Par ailleurs, il est plus facile de transférer la propriété d’un actif NFT à des internautes partout dans le monde.

De plus, l’utilisation de la technologie blockchain pour certifier numériquement la propriété peut rendre la propriété d’un actif plus sûre pour un investisseur. La technologie blockchain peut également rendre la propriété d’un actif plus transparente.

En outre, investir dans une NFT permet d’en apprendre davantage sur la technologie blockchain. Les investisseurs diversifient leurs portefeuilles, en allouant un petit montant aux actifs tokenisés.

Au passage, il convient de noter qu’investir dans un actif simplement parce qu’il est tokenisé n’est pas une bonne idée. Il faut s’assurer de comprendre la valeur de l’actif sous-jacent choisi avant d’acheter le NFT.

Décrire le NFT

Il faut maintenant ajouter un titre et une description à l’annonce. Pour maximiser les chances de vendre le NFT, il convient de prendre le temps de réfléchir au pourcentage de redevances à réclamer sur toute revente future de l’œuvre.

Là encore, il convient de trouver un équilibre, car un pourcentage plus élevé rapportera plus d’argent par vente à long terme. D’un autre côté, cela peut décourager les internautes de revendre les œuvres en question, car ils auront moins de chances de réaliser un bénéfice pour eux-mêmes. Enfin, un champ facultatif permet d’ajouter les propriétés de chaque fichier. Une fois cette étape franchie, le travail est presque terminé.

Payer la redevance

Pour payer la redevance, il suffit de cliquer sur « Créer un élément » et de se connecter au portefeuille. Si les fonds sont insuffisants, il suffit de cliquer sur l’icône représentant un portefeuille dans le coin supérieur droit de l’écran. Cette procédure offre la possibilité d’ajouter des fonds directement.

Avant de commencer, un dernier conseil. Les frais d’inscription peuvent sembler faibles, puisqu’ils ne sont que de 5.16€. Mais ce n’est que le début. Avant de pouvoir aller plus loin, l’utilisateur doit accepter de payer des frais supplémentaires pour générer son NFT, ce qui équivaut à 38,15€ en ETH. Si quelqu’un achète le NFT, il doit également payer une commission sur la vente du NFT, ainsi que des frais de transaction pour le transfert de l’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.