in

CryptoMiner : un jeu pour enseigner la blockchain aux enfants

Un jeu éducatif sur la cryptomonaie
Advertisement

Le secteur des technologies financières prévoit que la monnaie numérique remplacera la monnaie papier d’ici 2030. Rien qu’en 2019, la demande pour trouver des développeurs de blockchain a été multipliée par cinq. Pour résoudre ce défi sociétal, des chercheurs de l’UTSA ont développé un nouveau jeu pour enseigner aux enfants les concepts de la technologie blockchain et des crypto-monnaies, baptisé CryptoMiner.

Murtuza Jadliwala, professeur agrégé au département d’informatique de l’UTSA, a créé un jeu de société innovant appelé CryptoMiner. Un nouveau jeu censé éduquer les jeunes étudiants sur le fonctionnement de la blockchain et sur la façon dont ils permettent les applications de crypto-monnaie.

CryptoMiner : un jeu pour tous

« Nous savons tous que les enfants réagissent bien aux jeux. Nous avons donc conçu ce jeu de manière à ce qu’il puisse être utilisé comme un outil éducatif supplémentaire pour comprendre les blockchains et les crypto-monnaies, tout en s’amusant », a déclaré Jadliwala.

Il s’agit d’un jeu de cartes basé sur la stratégie qui tente d’émuler la façon dont les blocs de transaction sont ajoutés à une blockchain par les mineurs dans un réseau réel de crypto-monnaies. L’approche d’un jeu rend l’apprentissage des crypto-monnaies plus facilement accessible à tous, quel que soit l’âge, le contexte et les connaissances technologiques.

« Il peut être difficile pour les jeunes adultes et les personnes ayant peu de bagage en informatique et en systèmes logiciels distribués de comprendre les détails techniques secs et denses des blockchains et des crypto-monnaies », a déclaré Jadliwala. « Néanmoins, étant donné l’importance de cette technologie, il est extrêmement important d’éduquer la jeune génération à ce sujet. »

Il a été inspiré pour développer le jeu après avoir été incapable d’expliquer en termes plus simples à sa femme et à sa fille comment fonctionnaient les blockchains et les crypto-monnaies.

advertisement

Principe du jeu

L’objectif de CryptoMiner est pour les joueurs de collecter autant de pièces de récompense que possible tout en utilisant deux types de cartes distinctes : les cartes de transaction et les cartes de bloc. Les cartes de transaction représentent des transactions individuelles de crypto-monnaies et les frais correspondants dont un mineur (joueur) serait récompensé. Les cartes de bloc de leurs côtés sont utilisées pour apposer de nouveaux blocs (de cartes de transaction) à des blocs précédemment apposés, émulant ainsi une blockchain.

Alors que les cartes de transaction sont simplement utilisées pour indiquer aux joueurs combien de pièces doivent être récompensées à un mineur, les cartes de bloc sont utilisées pour ajouter de manière compétitive de nouveaux blocs à la blockchain. Le mineur gagnant réclame les pièces de récompense.

Les joueurs peuvent ainsi adopter différentes stratégies pour collecter davantage de pièces en s’engageant dans ce que l’on appelle un « concours de blocs ». Cela se produit lorsque plusieurs joueurs veulent réclamer le même bloc (de cartes de transaction) en jouant des cartes de bloc de plus en plus qualifiées. Le joueur dont la valeur est la plus proche de celle de sa carte bloc remporte les récompenses du bloc. Le jeu se termine lorsque toutes les cartes de transaction sont épuisées et qu’aucune nouvelle carte de bloc n’est disponible pour être ajoutée à la blockchain. Le joueur qui a le plus de pièces de récompense gagne.

Une demande de brevet déjà déposé

Jadliwala prévoit de présenter ce jeu aux étudiants de l’UTSA dans le cadre des cours « Cryptocurrencies to Bitcoins » qu’il prévoit de donner cet automne. Il espère que CryptoMiner finira par être joué dans les salles de classe et les foyers de San Antonio et des États-Unis.

Jadliwala, en partenariat avec le bureau de l’innovation et de la commercialisation de l’UTSA, a déjà déposé une demande de brevet pour CryptoMiner auprès de l’Office des brevets et des marques des États-Unis. Une demande qui est d’ailleurs actuellement en cours d’examen. Il est également prévu de déposer une demande de marque pour « CryptoMiner ».

One Comment

Laissez une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *