Accueil > Business > Industrie 4.0 > [Startup Tour] Cyleone, du design et du Plug & Play dans les capteurs industriels
Cyleone STARTUP

[Startup Tour] Cyleone, du design et du Plug & Play dans les capteurs industriels

Cyleone est une start-up spécialisée dans les capteurs industriels basée à Montpellier et initiée en 2012 par ses trois cofondateurs : Guillaume Boguszewski, Guillaume Jouanno et Vivien Metry. Lorsqu’ils réalisent que l’industrie manque de solutions adaptées aux drones, ils réalisent la Cybox, une série de capteurs design polyvalents adaptés à divers secteurs d’activité.

Cyleone
Guillaume Boguszewski, Président et co-fondateur de Cyleone

Les origines de Cyleone

Les cofondateurs de Cyleone se sont rencontrés lors de leurs études, ou sont amis de longue date. Guillaume Boguszewski prend la présidence de l’entreprise, tandis que Guillaume Jouanno est en charge de la stratégie et du développement commercial. Quand à Vivien Metry, il est directeur financier et opérationnel.

En créant Cyleone, Guillaume Boguszewski s’inscrit dans le prolongement de son expérience professionnelle. « J’ai travaillé dans le spatial, puis dans les semi-conducteurs. Avec ce profil, mes compétences ont plu à la Défense Nationale. J’ai donc travaillé pour l’ISAE-SUPAERO et chez eux j’ai pu être confronté à des problématiques liées aux drones. Je me suis intéressé tout particulièrement à la pertinence des drones dans le monde civil. On travaillait sur de tous petits drones, on parle même de micro drones…ou mini drones. Il m’est apparu qu’il manquait des applications industrielles pour les drones. Comment peut-on en faire un outil efficace en phase opérationnelle ? Nous avons donc commencé à travailler à la fois sur le drone et sur les applicatifs. Et peu de temps après, le monde du drone a explosé… nous nous sommes donc spécialisés sur nos logiciels.« 

Ensuite, tandis qu’il est porteur de projet dans un incubateur à Montpellier (Languedoc-Roussillon Incubation), il évolue vers la pépinière d’entreprise Cap Omega, incluse dans le BIC de Montpellier (Business and Innovation Center). De là, se discute la partie opérationnelle de la société. L’aspect scientifique est délégué vers le Centre Spatial Universitaire de Montpellier et l’Institut d’Electronique et des Systèmes, ou encore avec Polytech Montpellier.

Au sujet de l’incubation préalable de la société Cyleone, nous avons demandé à Guillaume Boguszewski s’il trouvait ce passage nécessaire ou obligatoire, voici sa réponse : « Je pense que ça n’est pas obligatoire, mais ça a été vraiment utile. Il faut se formater à une vision de marché et d’entreprise. L’innovation technologique, c’est une chose, mais après il y a aussi l’innovation de marché, la manière dont on va déployer notre solution, la propriété intellectuelle, le dépôt de brevet…toutes les briques de base pour une start-up.« 

Perspectives d’avenir

Actuellement, Cyleone compte 9 membres dont six ont été recrutés sur les six derniers mois. Une levée de fonds est prévue en fin d’année, mais le PDG ne souhaite pas encore communiquer à propos des montants. « Nous sommes en contact avec des investisseurs, on nous fait des propositions. Je peux vous dire que la levée de fonds va servir à booster notre dynamique d’accès au marché et enrichir l’intelligence scientifique de nos équipes. Nous allons encore réaliser deux à trois embauches d’ici la fin de l’année. » Cyleone recherche des profils spécialisés autour du Big Data et du Smart Data.

En 2016, Cyleone prévoit de déployer son internationalisation, dès que l’industrialisation de sa solution sera achevée. Cyleone estime un chiffre d’affaires à 500 000 euros d’ici la fin d’année.

Qu’est-ce que le système Plug and Play proposé par la start-up ?

Cybox

La Cybox est un boîtier autonome, qui possède sa propre batterie. Il est indépendant du lecteur qui le transporte. Conçu à la base pour être embarqué sur drones, ce système a intéressé d’autres industries. « On a été démarchés par des industries qui ne voulaient pas forcément du drone. Petit et fonctionnel, notre boîtier peut être placé sur un zeppelin par exemple, voire même une personne. On s’est rapidement retrouvés à équiper d’autres systèmes.« 

Le boîtier embarque des modules de capteurs qui peuvent être agencés et combinés selon le besoin, un système de gestion intelligent des données capturées, et une troisième partie dédiée à la communication avec les données. Cet ensemble peut être utilisé de manière mobile ou fixe et peut être connecté au secteur. Avec ce système, on peut réaliser du monitoring environnemental et industriel.

Champs d’application : les capteurs de la Cybox couvrent trois secteurs principaux : l’environnement, l’optique et des capteurs de gaz ou émanations toxiques dans l’industrie, et la captation de la qualité de l’air. Le président de Cyleone ajoute : « On adresse les secteurs de l’énergie renouvelable, le photovoltaïque, génie civile en bâtiment, on couvre l’indoor et l’outdoor, on peut faire de la détection de fissures… » L’agriculture de précision fait également partie des champs d’application de la méthode, avec la possibilité d’aller faire du comptage, de mesurer des superficies exploitées ou non exploitées. Selon les demandes, des capteurs bien spécifiques peuvent être intégrés.

Des entités cohérentes : la Cybox est associée au software C-Manager. Chaque produit porte un nom cohérent avec le reste de la gamme et deux de ces technologies sont brevetées. Une troisième le sera d’ici la fin de l’année.

SOFTWARE CYMANAGER 1
L’application CYManager
CYmanager
Grâce au logiciel CYManager, l’usager peut opérer ses données en temps réel et gérer les collectes réalisées par les différents capteurs

 

Un design travaillé plus grand public que BtoB : « La partie design a été réalisée avec un designer en local et des sociétés expertes en production de solutions industrielles. Il fallait quelque chose de designé qui répondait quand même aux contraintes de l’industrialisation. On ne peut pas faire ce que l’on veut avec un boîtier plastique, il y a des contraintes à prendre en compte. Pour nous, l’important, c’était l’ergonomie et les fonctionnalités. Nous avons un graphiste designer et un designer industriel avec nous pour cela. » précise Guillaume Boguszewski.

3 questions à Cyleone

quelle cle de votre succes

Cyleone : La clé principale, c’est que nous avons travaillé sur un système fonctionnel ergonomique, au plus proche des besoins. Après, l’innovation technologique est là et nous avons travaillé étroitement avec nos clients pour avoir une solution qui fonctionne. On a presque commencé par obtenir des marchés avant d’avoir une solution clé-en-main. On a toujours développé de manière concomitante à la fois la technologie et la relation avec les acteurs du marché.

Nous avons fait beaucoup d‘études de marché, et nous nous sommes intéressés à notre secteur d’activité. C’est ainsi que nous avons identifié les besoins et cherché ce sur quoi il fallait s’appuyer. Nous avons noué des relations avec les experts des domaines concernés pour venir valider ou invalider nos idées. Ce qui était essentiel pour nous, c’était d’être proches de l’utilisateur final.

quel est obstacle majeur que vous ayiez eu a surmonter

Cyleone : L’obstacle que nous avons traversé, c’est le virage que la société a pris il y a maintenant huit mois. On passe d’une petite société avec un ou deux salariés, à une société avec neuf collaborateurs. Il faut pouvoir gérer la croissance de manière intelligente, développer le marketing et la communication, continuer les avancées technologiques, garder une ligne directrice…et ne pas se perdre dans des choses inutiles.

quels conseils entrepreneurs marché iot

Cyleone : Je leur dirais de faire des choses simples. Il faut avoir en tête les grands axes de développement d’une société. L’aspect technologique est indéniable, mais également les axes commerciaux, marketing et financiers. C’est ce qui fait qu’une société est viable ou ne l’est pas. Il ne faut pas se lancer non plus à corps perdu. Ce qui est très important, c’est d’avoir quelque part une validation du marché. Soit on vient adresser un marché déjà existant, soit on crée un nouveau besoin. Il faut vraiment toujours bien maîtriser son processus de développement global. Comment faire pour gérer le marketing ? Comment communiquer autour d’une solution efficace avec un ROI (retour sur investissement) ? Il faut créer de la valeur intellectuelle, tout aussi bien que de la valeur économique. En bref, de la valeur ajoutée pour nos clients.

Pour en savoir plus sur Cyleone : leur site officiel.

1 commentaire

  1. Dear Sir/Madam .

    I am a student at IAE Montpellier Master 1 ( ingénieur d’affairer international).
    for the coming summer I need to find an internship.
    Therefore, I am wondering if this company need someone to do stage .
    I am looking forward to hearing from you and would like to thank you in advance!

    Best Regards

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend