Accueil > Business > Cypress acquiert le business IoT de Broadcom pour 550 millions de $
Cypress iot fusion

Cypress acquiert le business IoT de Broadcom pour 550 millions de $

L’entreprise américaine Cypress Semiconductor vient de racheter la partie IoT du fabricant de puces Broadcom. Cette acquisition a pour but d’améliorer la branche IoT de Cypress grâce aux technologies développées par Broadcom.

Dans toute industrie, il y a un moment où les plus petits restent sur la touche. Avec le nombre croissant d’objets connectés qui envahissent nos vies, l’industrie des technologies doit évoluer d’une manière ou d’une autre. Le fabricant de puces Broadcom était probablement encore trop petit pour s’implanter sur le marché de l’IoT. C’est pour cela que la société a revendu son unité IoT à Cypress Semiconductor selon Stephen DiFranco, vice-président de l’unité business IoT de Cypress.

Cette transaction de 550 millions de dollars, annoncée en avril, a été clôturée mardi 5 juillet. Cypress est donc désormais propriétaire des technologies Wi-Fi, Bluetooth et Zigbee de Broadcom pour le marché émergent de l’IoT. Cette vente est l’occasion de développer cette unité IoT et conserver les technologies de qualité de Broadcom.

hi-tech-technology-processor

Cypress dispose désormais des technologies IoT de Broadcom

Pour l’instant, le marché de l’IoT est assez difficile à définir. Plutôt que d’avoir de grandes entreprises qui dominent l’industrie, le marché va être façonné par de nombreuses startups et sociétés établies expérimentant dans de nombreux types de produits. Les entreprises expérimentent toutes sortes de nouvelles sonnettes connectées, thermostats et ampoules, mais aucune d’entre elles n’a réussi à prendre la tête du marché. Broadcom avait fusionné avec Avago plus tôt cette année dans un deal de 37 milliards de dollars. L’entreprise a décidé qu’il était préférable de trouver un acheteur de l’extérieur.

« Le business modèle de Broadcom ne nous fera pas accéder à un marché de masse que nous avons besoin pour l’IoT » a déclaré DiFranco. « L’IoT a beaucoup de clients, de nombreux produits, et ces produits ont besoin d’itérer rapidement. Broadcom n’a pas été conçu pour cela ».

Broadcom conservera son business Bluetooth et Wi-Fi pour les téléphones et les boîtiers décodeurs. Apple, par exemple, est actuellement l’un des plus grands utilisateurs de puces Broadcom pour ses téléphones et ses montres. L’unité IoT de Broadcom a déplacé ses 400 ingénieurs et employés en marketing sur la société Cypress. La division avait 189 dollars de revenu annuel et agit grossit de 17 % années après années au moment de la vente.

Cypress a également acquis le kit de développement logiciel WICED de Broadcom, conçu par pour les fabricants de matériel pour obtenir rapidement le Wi-Fi et le Bluetooth dans leurs appareils. WICED est gratuite et peut atteindre les 15.000 téléchargements par mois de la part des développeurs. 

Pour l’instant, l’activité de Cypress tourne autour de micro-contrôleurs, la mémoire et les systèmes programmables sur une puce. Au fil du temps, Cypress intégrera ses produits existants avec la technologie sans fil.

« Notre mission est d’apporter du Wi-Fi et du Bluetooth pour autant d’appareils que nous pouvons et conduire de plus en plus de produits connectés » avait déclaré DiFranco.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend