in

Daimler change de PDG et prend le virage de la conduite autonome

daimler changement pdg

Le 26 septembre 2018, le groupe Daimler a annoncé qu’il changerait de PDG dès l’année prochaine. Ola Källenius succède à Dieter Zetsche. Le responsable actuel de la R et D de Mercedes-Benz aura la lourde tâche de pivoter sur le marché de l’électrique et de la mobilité autonome. 

Le groupe automobile allemand Daimler se prépare à un grand tournant l’année prochaine. La firme qui détient Mercedes-Benz, Smart ou encore Maybach changera de président l’année prochaine. Dieter Zetsche, âgé de 65 ans démissionnera pour laisser sa place à Ola Källenius. L’actuel dirigeant des centres Recherche et Développement de Mercedes-Benz dirigera le groupe Daimler et Mercedes Cars.

Le chef de la R et D bientôt à la tête du groupe

Pour la première fois, le PDG du groupe n’est pas allemand. Ola Källienus est en effet suédois. Outre un changement de nationalité, cet homme va apporter son expertise de m R et D à la tête de la firme. De son côté, Dieter Zetsche remplacera Manfred Bischoff à la présidence du conseil de surveillance en 2021. Un délai de deux ans incompressible est nécessaire avant d’organiser l’élection.

Selon le Monde, Zetsche (12 ans à la tête du groupe) prépare sa succession depuis près de trois ans. Il terminera son mandat de PDG six mois avant la date butoir officielle. Très porté sur la culture de la Silicon Valley, le dirigeant veut apporter du sang neuf au groupe. Källenius aura à peine 50 ans au moment du début de son contrat de cinq ans.

Entré au sein du groupe Daimler en tant que stagiaire en 1993, Ola Källenius a petit à petit grimpé les échelons. Alors que son prédécesseur a relancé Mercedes-Benz avec des SUV, ces fameux 4×4 urbains, il aura pour tâche d’installer durablement la firme sur les marchés des véhicules électriques et autonomes.

Véhicules électriques et autonomes : Daimler multiplie les annonces

Le groupe Daimler cherche de nouvelles sources de revenus. Au début du mois de septembre, Mercedes-Benz a présenté ECQ, un Crossover 100 % électrique. À cette occasion, le groupe s’apprête à investir 12 milliards de dollars pour produire une gamme de batteries sous la marque EQ. Daimler prévoit d’investir 1,2 milliard de dollars supplémentaires dans la production mondiale de batteries. Le dieselgate a poussé l’entreprise en ce sens.

En mars 2018, BMW et Daimler ont fusionné leurs divisions autopartage (Car2Go et DriveNow), service de parking intelligent et recharge de véhicules en une seule co-entreprise. Cette initiative pour le moins étrange de la part des deux fabricants automobiles allemands tend à prouver la transformation en profondeur de ce marché.

Un mois avant cette annonce, Daimler et Bosch présentaient leur accord pour tester ensemble des voitures autonomes, notamment des robotaxis. Le nouveau PDG devra donc établir sa stratégie sur trois axes de modernisation tout en dynamisant le marché traditionnel de Daimler. Cette vision hybridée de l’automobile est incarnée par le concept-car Vision Urbanetic présenté le 10 septembre 2018. Ce véhicule électrique et autonome consiste en un châssis fixe sur lequel deux carrosseries interchangeables peuvent prendre place. L’une sert au transport de marchandises, l’autre au transport des personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.